Alex Tagliani doit savourer comme jamais le troc de son moteur Lotus contre un Honda. Régulièrement qualifié dans les tréfonds de la grille de départ en début de saison, le Québécois a retrouvé un second souffle depuis l’arrivée de son V6 japonais.

Et durant les qualifications des Firestone 550 disputés sur le Texas Motor Speedway, Tagliani en a encore fait la preuve en décrochant une superbe Pole Position devant les pilotes Chip Ganassi Racing. Le pilote Team Barracuda-BHA a réalisé deux tours à la moyenne de 215,646mph et a amélioré sa pole de 2011 qu’il avait décroché en 211,186mph.

A la deuxième position, Dario Franchitti mène un groupe composé de trois voitures Ganassi. L’Ecossais qui s’est élancé à la mi-séance a été récompensé par un deuxième tour lancé plus rapide que ses adversaires. En effet, aussi bien Graham Rahal que Will Power ont effectué un premier tour à plus de 216mph de moyenne mais tous les deux ont été ralentis dans leur second tour lorsque leur régime moteur a atteint le limiteur, ralentissant de fait leur voiture et annulant tout espoir de décrocher la Pole.

Un peu plus loin dans le classement, signalons le dixième chrono de Takuma Sato. Une performance éphémère puisque le Japonais a connu une casse moteur et devra s’élancer depuis le 20ème rang.

Enfin, Simon Pagenaud s’est montré le plus rapide des rookies grâce son 11ème temps tandis que Simona de Silvestro s’élancera 22ème après avoir concédé 6,5mph à la voiture qui la précède, la faute à un moteur Lotus toujours en deçà des espérances. Pourtant, le motoriste britannique continue son travail de développement et a apporté ce week-end une évolution moteur au niveau des soupapes ainsi qu’une deuxième génération d’échappements censés faire gagner de précieux chevaux à son V6.

Résultats des qualifications

Suite du compte-rendu à paraître plus tard.