Il y a quatre ans, lors de sa première victoire au Michigan, sa dix-huitième en carrière, Earnhardt avait peur de tomber en panne d’essence. Le week-end dernier, alors qu’il était confortablement en tête avec près de cinq secondes d’avance sur Tony Stewart il a eu peur, peur que tout aille de travers dans les derniers tours.


Dale Earnhardt Jr. : « J’étais très nerveux dans les derniers de tours de la course il y a quatre ans, mais aujourd’hui c’était pire. La pire sensation que j’ai eue dans les quinze dernières boucles. Je me demandais ce qui pouvait aller de travers, où nous pouvions perdre. »

Dans les derniers tours le pilote de la Chevrolet n°88 a pu compter sur son chef d’équipe, Steve Letarte, et l’ensemble de son équipe.

Dale Earnhardt Jr. : « Il y a quatre ans c’était une course à la consommation. Aujourd’hui tout s’est bien passé. J’ai pensé à l’équipe, à tout le travail que nous avons accombli et combien nous méritions cette victoire. »