Faits :

Parti de la première ligne suite aux différentes pénalités infligées, Ryan Hunter-Reay s’est imposé pour la sixième fois de sa carrière en IndyCar et pour la seconde fois sur le circuit de Milwaukee. En 2004, lors de sa précédente victoire (pour le compte de l’écurie Herdez. Ndlr), Hunter-Reay partait en pole position et avait mené tous les tours. Cette année, l’Américain a pris la tête de la course au 142ème pour finalement mener les 84 derniers tours.

C’est la quatrième victoire ici pour l’équipe Andretti Autosport après celle de Dario Franchitti en 2004, Tony Kanaan en 2006 et 2007. Ce dernier termine à la seconde place de cette édition 2012 et signe ainsi son meilleur résultat de l’année après sa troisième place à Indianapolis. Le Brésilien semble apprécier le Milwaukee Mile puisque lors de six des huit dernières courses il n’a pas fait moins bien que quatrième.

La troisième position revient à James Hinchcliffe qui enregistre son second podium de l’année après celui de Long Beach. Le Canadien profite du faux pas de Scott Dixon pour occuper la deuxième position du championnat. Il devance sur la ligne le brillant Oriol Servia auteur d’une remontée encore une fois météorique. Lors des quatre dernières courses, l’Espagnol a terminé trois fois dans le top-5. E.J. Viso complète d’ailleurs ce top-5, son meilleur résultat depuis sa troisième place sur l’ovale de l’Iowa en 2010. Ce week-end, le Vénézuélien a également mené ses premiers tours de l’année, une première pour lui depuis l’épreuve du Texas 2011.

Du côté des favoris c’était la soupe à la grimace. Le poleman Dario Franchitti a connu une course difficile qui s’est finalement soldée par un abandon sur accident au 193e tour. Scott Dixon se classe onzième après avoir écopé d’un drive-through non justifié alors que Power termine à une anonyme douzième place…

Les deux hommes sont suivis de Simon Pagenaud (13e). Le Poitevin continue son apprentissage sur ovale et pourra certainement se montrer quelque peu frustré de sa prestation… Une erreur dans les stands au 60e tour lui aura finalement coûté de précieuses secondes et une bonne place à l’arrivée. Nul doute qu’il aura à cœur de se rattraper dès ce week-end sur l’ovale de l’Iowa. Enfin signalons la septième position d’Alex Tagliani au volant d’une voiture mieux réglée que pour les qualifications. L’équipe Barracuda-BHA a bien travaillé et commence à trouver la performance de sa Dallara DW12.

Au championnat Will Power reste leader malgré sa relative contre-performance du Milwaukee (274 pts) mais il devance désormais James Hinchcliffe (243 pts) et Scott Dixon (239 pts). Simon Pagenaud rétrograde à la sixième place du classement général avec 216 pts.

Déclarations :

Ryan Hunter-Reay (1er) : « C’est incroyable. Je tiens tout d’abord à remercier tous les fans qui sont venus ici. Quelle course ! Je sais que vous auriez aimé voir plus de dépassements mais depuis le cockpit c’était mouvementé, notamment pour rester sur la piste. C’était difficile lors des derniers restarts, je n’ai pas besoin de ça ! L’organisation faite par Andretti Sports Marketing Event était parfaite. Michael Andretti aime le sport et fait un maximum pour sa promotion. Milwaukee et l’IndyCar ont travaillé main dans la main et nous avons gagné la course ! C’est superbe. »

Tony Kanaan (2ème) : « Je ne pouvais rien faire contre Ryan en fin de course mais quel évènement ! Je n’ai jamais vu les tribunes aussi remplies qu’aujourd’hui. Merci à Michael Andretti et ses hommes pour avoir réussi à organiser cette course de nouveau. J’aime ce circuit et c’est un très bon résultat pour nous. »

James Hinchcliffe (3ème) : « C’est Milwaukee, et c’est pour cette raison que j’aime venir ici, le spectacle est toujours au rendez-vous. Avec la pluie l’adhérence en début de course était difficile à trouver mais après le premier arrêt c’était comme avant. Un pilotage sur short track qui impose de vraiment piloter sa voiture ! La voiture était bonne dans le ‘clean air’ mais un peu plus difficile dans le trafic. Je suis heureux pour l’équipe et pour Ryan et le faire ici à Milwaukee signifie beaucoup pour nous. »

Oriol Servia (4ème) : « Ma voiture était très performante. Je peux faire confiance à mes gars qui me donnent toujours une super auto. Les week-ends de deux jours sont difficiles. Nous avons du changer les réglages de la voiture dans la nuit. Nous partions vingtième mais nous avons gagné seize places, ce n’est pas si mal. »

EJ Viso (5ème) : « Je suis satisfait de ce week-end. KV Racing Technology avait une voiture très performante. Je suis un peu embêté car je pense que nous pouvions soit remporter la course, soit faire un podium mais la stratégie n’a pas tourné en notre faveur. »

Alex Tagliani (7ème) : « Le Team Barracuda-BHA semble ne jamais laisser tomber. Nous avons eu peu de temps en piste ici à Milwaukee et nous avons fait des changements pour la course. Je remercie Todd (Malloy) pour m’avoir donné une voiture compétitive et agréable à piloter. Nous avons parfois été compétitifs mais des retardataires nous ont un peu gêné. Mais c’est Milwaukee. Je suis un peu frustré car je sais que nous avions du potentiel mais j’ai hâte d’être sur l’ovale de l’Iowa. »

Scott Dixon (11ème) : « Je ne sais pas pourquoi j’ai été pénalisé lors du restart. J’étais en première vitesse, EJ Viso roulait à 20 mph et quand le drapeau vert a été agité j’ai foncé. J’attends vraiment l’explication des officiels car je trouve que cette pénalité est un peu sévère. »

Will Power (12ème) : « L’équipe s’est bien battue aujourd’hui. Je pensais que nous avions une bonne voiture mais les restarts étaient très difficiles. Ce n’est pas un résultat horrible mais nous espérons toujours faire mieux. Nous sommes toujours leaders au championnat et nous nous dirigeons maintenant vers l’Iowa. »

Simon Pagenaud (13ème) : « La voiture était très bonne. C’était une bonne course mais j’ai gaspillé une opportunité de marquer de gros points. Je suis vraiment déçu. Nous avons effectué l’intégralité de la course donc nous avons une bonne expérience pour l’année prochaine. Lors de mon dernier relais j’étais dans le rythme des leaders. En revanche je n’ai pas la maîtrise de la voiture dans les stands lors des courses sur ovales. J’apprends et je passe donc les différentes phases, les choses vont s’améliorer. »

Dario Franchitti (ab) : « J’étais côte-à-côte avec Ryan et il s’est rabattu. Je ne pense pas que son spotter lui ait dit que j’étais à l’intérieur. J’avais la moitié de la monoplace à l’intérieur de l’ovale et au tour suivant quelque chose à cassé sur la voiture. Notre monoplace n’était malheureusement pas la meilleure aujourd’hui mais nous faisions de notre mieux. »