Implémenté en 2009 sur les moteurs V8 atmosphériques, le « Push to Pass » va faire son retour cette année lors des cinq dernières épreuves routières de la saisno.

Alors qu’il augmentait le régime moteurs de 400 à 500 tours/minutes sur les V8 Honda, le système augmentera cette année la pression du turbo de 10kPa passant ainsi de 150kPa à 160kPa.


« Ce sera similaire à ce qu’il était par le passé parce que nous savons que ce modèle fonctionnait.« , a expliqué Will Phillips, Vice-Président de la Technologie de l’INDYCAR.

Les réglages du « Push to Pass » seront déterminés par les officiels de l’INDYCAR avant chaque course afin d’adapter au mieux le système aux caractéristiques de la piste. Le système sera activé en fonction de la position de l’accélérateur et sera désengagé à la moindre décélération ou dès la pression du bouton sur le volant par le pilote.

Afin de s’acclimater à cet artifice, les écuries auront la possibilité de l’essayer durant les essais libres de la prochaine manche, à Toronto.