Lundi 2 juillet, le motoriste britannique Lotus et l’écurie Lotus-HVM Racing se rendront du côté de Mid-Ohio afin de tester une importante évolution de leur V6 bi-turbo censée réduire l’écart qui les sépare de Chevrolet et Honda.

Bien que le développement des moteurs soit en théorie gelé, il existe une règle permettant à un motoriste de demander une autorisation de modification si le rendement de son moteur est 2,5% inférieur à ses adversaires.


Lotus a donc soumis cette dérogation et l’INDYCAR ainsi que Chevrolet et Honda ont accepté. En revanche, les modifications ne peuvent être apportées qu’aux pièces non-concernées par le gel du développement et Lotus a dû soumettre ses évolutions et ses gains théoriques aux officiels de l’INDYCAR dont Beaux Barfield et Will Phillips.

La première de ces évolutions sera mise en piste lundi à Mid-Ohio avant qu’une autre importante évolution soit apportée à Toronto le week-end du 6 au 8 juillet.

Souhaitons pour Simona de Silvestro et Keith Wiggins que cette évolution leur permettra d’enfin recoller au peloton après avoir connu de beaux débuts en 2010 et 2011.