Sur un circuit qu’il maîtrise à merveille (lieu de sa première Pole Position en 1997 et double vainqueur en 2009 et 2011), Dario Franchitti a soigné son moral en signant le meilleur temps de la première séance d’essais libres.

Avec un tour bouclé en 1.00.8972, l’Ecossais n’a pas encore battu la Pole de 2011 détenue par Will Power en 59.577sec mais a certainement mis le doigt sur les bons réglages. Voilà qui va lui faire économiser un temps précieux lors des séances suivantes.


En deuxième et troisième position, Scott Dixon et Simon Pagenaud placent deux autres moteurs Honda dans le haut de la feuille des temps. Doté de son nouveau turbo, le V6 japonais se montre plus souple en sortie de virage ce qui en facilite son exploitation particulièrement sur les circuits urbains.

Tony Kanaan et Will Power complètent quant à eux le top-5 et se classent meilleurs pilotes Chevrolet.

Malgré la diversité des packages, cette séance est très serrée puisque les 14 premiers ne sont séparés que de 83 centièmes de seconde !

Enfin, signalons l’interruption au drapeau rouge de 15 minutes après le spectaculaire accident dont ont été victimes Justin Wilson, Sébastien Bourdais ainsi que trois mécaniciens de Dragon Racing et du Dale Coyne Racing. Arrivant à son emplacement, Wilson n’a pu désengagé le premier rapport et a percuté Michael Cole du Dale Coyne Racing, David Martin de Dragon Racing et plus grièvement un autre mécanicien de Dragon, Chuck Homan, qui a été blessé à la jambe. Si les deux autres mécaniciens ont été autorisés à quitter l’hôpital, Homan a dû rester pour subir de nouveaux soins.

Les temps de la première séance d’essais libres.