Matt Kenseth en Pole des Coke Zero 400

Décidément, Matt Kenseth semble très à son aise cette année sur le Daytona International Speedway. Vainqueur de la course la plus prestigieuse de la saison, les Daytona 500 en février, l’actuel leader du championnat a décroché hier sa première pole de l’année en prévision des Coke Zero 400. Lors de la course, il tentera de devenir le quatrième pilote seulement à remporter les deux courses de Daytona comptant pour le championnat.


Le pilote de la Ford Fusion numéro #17 a bouclé son meilleur tour à la moyenne de 192.386mph lors de son deuxième tour lancé. A la sortie de sa voiture, Kenseth a immédiatement remercié son écurie et plus particulièrement Doug Yates, le préparateur des moteurs Ford de la Roush Fenway Racing.

A ses côtés sur la première ligne, il aurait dû retrouver le champion en titre mais lors de l’inspection d’après qualifications, Tony Stewart a été pénalisé après que les commissaires ont identifié un passage d’air dans le cockpit, procurant un léger avantage aérodynamique. Ainsi c’est son coéquipier Ryan Newman qui hérite d’un départ en première ligne.

Du côté de la Penske Racing, vainqueur de la dernière course à plaques de restrictions sur l’ovale de Talladega, A.J. Allmendinger et Brad Keselowski ont signé respectivement les huitième et neuvième chronos.

Quant à Dale Earnhardt Jr., il faut descendre jusqu’à la 24ème place pour le trouver. Favori de nombreux spécialistes, le pilote Hendrick Motorsports a connu des qualifications en-deçà des espérances. Fort heureusement, son rythme dans le paquet est bien plus probant.

Pour son retour en Cup, Bill Elliott s’élancera depuis une surprenante sixième position pour les grands débuts de la Turner Motorsports en Cup. Reste à confirmer en course…

Enfin seul Robert Richardson Jr. n’a pas réussi à se qualifier et devra donc regarder la course depuis les stands.