Tout le monde attendait avec impatience cette première course NASCAR sur ovale en Europe et le spectacle offert a dépassé toutes les attentes. Sur une piste détrempée par une énième orage quelques minutes avant le départ de la Super Finale ELITE des EURO-RACECAR NASCAR Touring Series, les pilotes ont offert un magnifique spectacle aux nombreux spectateurs venus à Tours Speedway ce weekend.

Qualifié septième ce matin, Ben Kennedy, pilote en NASCAR K&N Pro Series East, a fait parlé son expérience des circuits ovales. Le neuveu de Brian France, le patron de la NASCAR a remonté une à une les positions qui le séparait de la première place à mi-course. Il a dominé toute la deuxième moitié de la course, en gérant parfaitement les quelques neutralisations qui ont émaillé la course.

A l’arrivée, Kennedy devance Dimitri Enjalbert et Romain Thiévin. Les deux pilotes se sont livrés à une bagarre intense dans les derniers tours. Dans le pare-choc arrière de la #99 de Thiévain dans le dernier virage, Enjalbert a tenté une attaque kamikaze qui a emmené la #99 en tête-à-queue au passage de la ligne. Thiévain a donc tout de même pu franchir la ligne troisième avant de percuter le mur intérieur. Qualifié 15e, Enjalbert a pris le pari de partir avec des pneus slicks, malgré l’état de la piste.

Antoine Lioen, pilote le la Ford Mustang #05, et Yann Zimmer, pilote de la Chevrolet Camaro #18, complètent le top-5. Le poleman, Romain Fournillier, s’est classé sixième, devant Bruno Cosin, Ander Vilarino, leader au championnat, Anthony Garbarino et Manu Brigand.

En plus de Ben Kennedy, deux autres pilotes vedettes étaient invités. Eric Hélary, champion EURO-RACECAR 2011, a connu une course difficile. Il s’est classé 15e à 10 tours du vainqueur. Yvan Muller a lui terminé 17e alors qu’il rentrait tout juste du Mans où ont lieu les 24h Classic. Les deux pilotes, coéquipiers ce soir, se retrouveront d’ailleurs cette nuit sur le circuit de la Sarthe.

Au championnat, c’est Romain Thiévin qui fait la bonne opération en réduisant son retard sur Ander Vilarino.

Auteur d’un début de course très prudent, Carole Perrin a signé le meilleur temps en course en étant la seule pilote à passer sous les 18 secondes au tour (17,835 secondes). Le jour de son 26e anniversaire, elle s’offre donc la pole position demain. Romain Ianetta, dernier ce soir, a lui signé le deuxième meilleur temps au tour et s’élancera de la première ligne demain.