Après deux années de réussite en NASCAR Camping World Truck Series avec le titre propriétaire à la clef dès sa première année, l’arrivée de la Kyle Busch Motorsports (KBM) en Nationwide présage de bonnes choses. Kyle Busch a présenté au mois de janvier sa voiture, la Toyota Camry n°54 sponsorisée par Monster Energy et pilotée par lui-même ainsi que son frère Kurt, fraichement débarqué de la Penske Racing en NASCAR Sprint Cup.

Après des débuts en fanfare à Daytona, où Kyle (dans la n°54) et son frère Kurt (n°1 Phoenix Racing) sont bien placés pour aller chercher la victoire dans les Drive4COPD 300, les deux voitures sont prises dans l’accident du dernier tour. Résultat, une 18ème place pour Kyle Busch avec deux tours menés durant la course.

Les semaines suivantes sont plus difficiles, seule la course de Phoenix se passe sans embûches (11ème place à l’arrivée, 0 tours menés). Mais à Las Vegas, la course à domicile des frères Busch, Kyle fini 33ème après avoir perdu le contrôle de sa voiture à la sortie du Turn 2 et avoir frappé le mur intérieur. A Bristol, circuit où Kyle a de très bonnes statistiques tant en Cup qu’en Nationwide, il ramène une 17ème place qui ne reflète pas la course menée suite à une erreur de sa part.

A Fontana, Kyle donne le premier top10 à son écurie, il fini 8ème après avoir mené 13 tours. Sur cette course il signera également le premier « driver rating » de la n°54 supérieur à 100 avec 104,5.

Après ces cinq courses où le bilan est plus que mitigé, avec 1 top10, 3 accidents dont deux dû à des erreurs de pilotage et 55 tours menés ; Kurt Busch entre en piste dans la voiture de son frère. Après son début de saison compliqué en NASCAR Sprint Cup avec la Phoenix Racing, une écurie disposant de beaucoup moins de moyens que la Penske Racing, Kurt Busch a à cœur de bien faire pour l’écurie de son jeune frère.

Ainsi il débute au Texas où une surchauffe moteur ne va pas lui permettre de briller. La course suivante a lieu à Richmond, et là Kurt Busch mène, pour la plus grande joie de Kyle, la Toyota Camry n°54 sur la Victory Lane ! Il a résisté à Denny Hamlin (n°18 Joe Gibbs Racing) pour aller s’imposer en ayant mené 68 tours. Cette victoire va amener une belle série de résultats pour la KBM, que ce soit avec Kyle ou Kurt au volant de la voiture.

En effet, en huit courses Kyle et Kurt accumuleront 6 top5 à Talladega, Iowa, Charlotte, Dover, Michigan et au Kentucky et 2 top10 à Darlington et Road America.

Malgré ces beaux résultats les soucis mécaniques vont rattraper la jeune équipe, en particulier à Loudon où un défaut de pression d’essence va terminer prématurément la course de la n°54.

Pour parler de statistiques, voici celles de la Toyota Camry n°54 : 1 victoire, 6 top5 et 3 top10, une place moyenne à l’arrivée de 12ème et un driver rating moyen de 100,7 et 167 tours menés dont 124 sur les seules courses de Richmond et Talladega.

Kyle et Kurt ne sont pas égaux dans ces statistiques, Kyle a une place moyenne à l’arrivée de 16ème contre 8ème pour Kurt et surtout Kyle a 2 top5 et 1 top10 contre une victoire, 4 top5 et 2 top10 pour son frère sur un nombre équivalent de courses.

Au classement propriétaire, la KBM est classée 9ème, à 101 points de la Toyota n°18 de la Joe Gibbs Racing, le titre propriétaire ne devrait pas être pour cette saison.

Après ces 17 courses, la Kyle Busch Motorsports a montré de belles choses mais il semble évident qu’il y a encore du travail. La voiture n’est pas au niveau des voitures de la Joe Gibbs Racing mais il s’agit ici de leur première saison.