La JR Motorsports, créée en 1998 par Dale Earnhardt Jr, engage depuis 2005 des Chevrolet en Nationwide. Plusieurs structures ont été engagées avec différents pilotes. Ainsi Shane Huffman, Martin Truex Jr., Robby Gordon, Brad Keselowski ou encore Aric Almirola sont passés dans cette écurie avec plus ou moins de réussite.

Cette année, deux voitures principales sont alignées pour toute la saison, la Chevrolet Impala n°7 GoDaddy.com pour Danica Patrick, transfuge de l’Indycar et la n°88 TaxSlayer.com pour le jeune Cole Whitt âgé de 21 ans, 9ème de la Truck Series en 2011.

En ce qui concerne la saison 2012 de la voiture n°7, confiée à la jeune pilote de 30 ans, elle se déroule en demi-teinte. Elle nous a montré une belle pointe de vitesse avec quatre départs parmi les cinq premiers, mais surtout la pole à Daytona qui est une performance « médiatico-sportive ». En qualification elle n’a souffert que de deux contre-performances à Phoenix (30ème) et Bristol (27ème).

En course Danica a un bon comportement en piste malgré quelques erreurs qui portent préjudice à ses résultats (Loudon par exemple). Sur les 17 courses courues, la n°7 a été accidentée 5 fois avec plus ou moins de conséquences et a subie une casse moteur à Fontana. Elle a terminé 8 des 12 courses restantes dans le tour du leader. La position moyenne à l’arrivée sur les courses (hors accidents) est 14ème.

Au global les statistiques de cette demi-saison de Danica Patrick sont les suivantes : 1 pole, 1 top10, 10 top20, 18 tours menés (17 sur les trois courses de Daytona et Talladega), une place moyenne au départ de 13,6 et à l’arrivée de 19,9. Son rating moyen est de 78,9 avec 104,6 comme meilleur rating pour la course routière de Road America. Au championnat elle est classée neuvième à 215 points du leader actuel Elliot Sadler.

Si l’on s’attarde un peu sur ses statistiques, on observe que Danica doit progresser, en particulier sur les Short Track. Les résultats peuvent paraître en dessous des attentes du public. Mais il faut garder à l’esprit qu’il s’agit de sa première saison complète en NASCAR et qu’il y a nombre de changements notables entre son ancienne Dallara d’IndyCar et sa nouvelle monture. Il faut lui laisser le temps d’apprendre les pistes, d’appréhender le pilotage et les réglages de la voiture, mais également la durée du championnat (le plus long au monde).

Pour Cole Whitt, qui en est également à sa première saison complète dans la seconde division de la NASCAR semble un peu plus à l’aise que sa coéquipière. Il a fait peu ou pas d’erreurs, et a seulement un abandon à son actif à Fontana (mais deux courses finies 28 et 29ème suite à des accidents, Charlotte et Daytona). Sur les 14 courses restantes, neuf ont été finies dans le tour du leader.

Le bilan est meilleur que celui de sa coéquipière, en effet Cole Whitt a 3 top5, 7 top10 et 14 top20 (sur 17 possibles). Il a une place moyenne au départ de 12,6 contre 14 en moyenne à l’arrivée. Son rating moyen est de 88,5 avec 3 courses avec des rating supérieurs ou égaux à 100. Au contraire de Danica, Cole semble assez homogène, quelque soit le type de piste. Ainsi la n°88 est classée 7ème au classement pilote à 114 points du leader.

Ces deux pilotes se croisent en piste de temps à autres, pour le malheur des mécaniciens de la JR Motorsports. Que ce soit à Daytona ou à Loudon, ils se sont frictionnés en piste. L’entente entre les deux coéquipiers n’est peut-être pas idéale, mais gageons qu’ils sauront travailler main dans la main pour le bien de l’équipe.

Bien sûr le statut de cette équipe ne fait qu’augmenter les attentes des supporters, médias et commanditaires vis-à-vis de ces deux jeunes pilotes, mais il faut leur laisser le temps de s’acclimater et de progresser.

Il y a de bons espoirs de bons résultats pour ces pilotes, Danica Patrick et Cole Whitt ont montré de bonnes choses, il ne reste plus qu’à les concrétiser avec quelques top5, une victoire devrait être possible si les toutes conditions sont réunies.