Faits :

Après trois secondes places accumulées depuis 2008 à Edmonton, Helio Castroneves s’est imposé avec la manière dimanche dernier et se relance totalement dans la course au titre. Le Brésilien empoche ainsi sa seconde victoire de l’année – sa vingt-septième en carrière – et s’empare de la deuxième place au classement général, trois points devant Will Power ! Leader pendant vingt-deux tours, le Brésilien n’a toutefois pas été le pilote qui a mené le plus grand nombre de tours (Alex Tagliani a mené l’épreuve durant 49 boucles. Ndlr) mais c’est bien lui qui a franchi la ligne d’arrivée en tête.

Castroneves devance Takuma Sato auteur d’un second podium cette année après celui obtenu à Sao Paulo et Will Power. Signalons que Takuma Sato réalise à cette occasion son meilleur résultat en carrière. Parti troisième le Japonais a été capable de contenir les attaques de l’Australien Power en fin de course. Le vice champion 2011 a été l’auteur d’une remontée fantastique à la suite de la pénalité qu’il a reçue pour son changement de moteur (il partait dix-septième. Ndlr).

Retour également sur la très belle performance du week-end à mettre à l’actif du Québécois Alex Tagliani. Auteur du plus grand nombre de tours en tête (49), Tagliani était à quelques mètres de repartir devant Helio Castroneves après son arrêt au tour 52. Finalement dépassé par Sato, Power et Rahal, Alex Tagliani termine dans le top-5, son premier de l’année avec l’équipe Barracuda BHA.

Grosse déception du côté des français Simon Pagenaud et Sébastien Bourdais. Parti en sixième position le poitevin Pagenaud pouvait espérer un bon résultat mais la réussite n’était pas au rendez-vous et le français se classe en vingtième position après un accrochage à la suite d’une « manœuvre stupide » de Charlie Kimball. Le Français manquait manifestement de vitesse de pointe dans les lignes droites du circuit. Du côté de Sébastien Bourdais ce n’est guère mieux puisque le Manceau a écopé d’une pénalité pour un blocage sur James Hinchcliffe… Il se classe quatorzième.

Au championnat Hunter-Reay conserve la tête avec 362 pts devant Helio Castroneves qui s’empare de la deuxième position (339 pts) et Will Power (336 pts). Simon Pagenaud est septième (276 pts) devant Dario Franchitti (258 pts).

Déclarations :

Helio Castroneves (1er) : « Je crois que l’expérience m’a beaucoup aidé pour gagner cette course. Vous voyez, les vieux comme Dario, Tag ou moi sont encore capable d’attaquer ! Nous n’avons jamais été trop loin au championnat depuis le début de saison mais désormais nous allons saisir toutes les opportunités. Avec les pénalités infligées à nos adversaires principaux nous avons essayé d’être constant et d’utiliser une stratégie classique. Je suis content car je considère que c’est ma seconde victoire ici. Je n’oublierai jamais ce qui s’est passé en 2010 mais nous devons tourner la page. Nous avons toujours été rapides sur cette piste et nous avons gagné aujourd’hui ! C’est génial. »

Takuma Sato (2ème) : « Oui j’ai beaucoup apprécié cette course. Ca aurait pu être mieux si j’avais été en mesure de dépasser Helio mais ce n’était pas le cas. Il n’a pas fait d’erreur et malgré le fait qu’il me restait un peu plus de push-to-pass que j’ai utilisé petit à petit ça n’a pas suffit. Il était difficile a rattraper et quand j’étais assez près je n’étais pas en mesure de porter une attaque. »

Will Power (3ème) : « C’était une course très intéressante. Je ne pouvais pas revenir sur les gars de devant à la fin, ils étaient très forts. Je suis sûr que si vous m’aviez dit en début de course que je terminerais troisième en partant dix-septième j’aurais signé tout de suite. On se rapproche au championnat après avoir connu une bonne course. Ca faisait longtemps ! »

Alex Tagliani (5ème) : « Je suis très fier de notre équipe. Nous avions une très bonne voiture en début de course, j’économisais du carburant et l’équilibre était bon. Quand nous avons mis le second train de pneus – qui était un peu usé – tout n’a pas fonctionné aussi bien. On apprend tout au long de la saison mais je n’ai pas à me plaindre. L’équipe a fait un travail fantastique et nous étions compétitifs, je ne peux pas en vouloir plus. »

Dario Franchitti (6ème) : « Ce n’était pas une bonne journée. Nous avons manqué quelque chose dans les réglages. Avec des pneus neufs ce n’était pas si mal mais l’équilibre n’était pas parfait. Je pense que je sais ce qui n’allait pas, nous allons travailler et revenir plus forts à Mid-Ohio. »

Ryan Hunter-Reay (7ème) : « Nous avons connu une course solide mais il nous a manqué un drapeau jaune. Avec notre pénalité et sur un tracé avec des longues lignes droites il nous aurait fallu un drapeau jaune pour que je puisse gagner des places lors du restart. Je ne vais pas me plaindre notre année est très bonne jusqu’à maintenant. Je suis sûr qu’à Fontana trois voitures se battront pour le titre. »

Scott Dixon (10ème) : « Nous avons eu un problème au départ et durant les cinq premiers tours. A chaque fois que j’arrivais dans une zone de freinage mon moteur se mettait au point mort. Cela nous a handicapé car il n’y a pas eu un seul drapeau jaune. »

Sébastien Bourdais (15ème) : « Il n’y a pas grand-chose à dire. Nous avons fait de notre mieux, nos temps étaient bons et nous étions en lice pour prendre de bons points. La pénalité a ruiné notre journée, c’est frustrant mais c’est comme ça. »

Simon Pagenaud (20ème) : « Nous manquions de vitesse de pointe dans les lignes droites. Nous avions certainement la meilleure voiture dans l’infield mais sans drapeau jaune c’était très difficile pour nous. J’ai passé une bonne journée car la voiture était agréable à piloter. L’équipe a fait un super travail et sans une manœuvre stupide de Charlie Kimball nous aurions pu viser une treizième place. Il s’est appuyé sur moi pour prendre son virage ce n’était pas très intelligent. Je suis déçu par son attaque. »