Kyle Busch est toujours à la recherche de sa première victoire en tant que pilote propriétaire de la Toyota Camry n°54 Monster Energy. Le bilan de leur mi-saison est mitigé et l’équipe souhaitait rebondir rapidement.

Voici donc un résumé de cette dernière course au sein de la Kyle Busch Motorsports (KBM). Le début de week-end s’est bien passé, la Toyota n°54 a été pointée en tête des premiers essais, et s’est classée 4ème à l’issue des qualifications à 188 millièmes de seconde du poleman Ricky Stenhouse Jr..

La course a été un peu plus mouvementée pour le pilote de la Joe Gibbs Racing en NASCAR Sprint Cup. Les soucis ont débuté peu de temps après le départ avec des soucis de réglages.

Kyle Busch : « Nous sommes très survireur en sortie de virage ! »

Après les premiers arrêts, les mécaniciens ont modifié les « spring rubber » – ces morceaux de caoutchouc intercalés dans les ressorts de suspension – puis changé les pneus. En ressortant des stands, Kyle a été pénalisé pour excès de vitesse. Lors de la première neutralisation, les réglages ont été inversés. Au fil des arrêts suivants, la voiture va finir par s’améliorer.

Kyle Busch : « Nous sommes encore légèrement survireurs. »

Après la quatrième neutralisation et un nouvel arrêt, Kyle était en quatrième position. Mais les réglages de la voiture ne lui permettaient pas de se battre aux avant-postes. Il va même finir par perdre régulièrement des places. Malheureusement au 193ème tour, alors à la bataille avec la n°33 de Brendan Gaughan, Sam Hornish Jr, qui revenait à vive allure, a percuté l’arrière gauche de la Toyota n°54 ce qui a eu pour conséquence de la projeter sur la n°33.

La NASCAR n’a pas permis à Busch de reprendre la piste en raison des dégâts sur la voiture, il sera classé 27ème.

Rick Ren : « Cela a été une journée très frustrante. Nous pensons être assez bons en essais hier et nous avons essayé d’anticiper sur une course ensoleillée. Nous avons fait des ajustements dans ce sens, mais la nature a pris une autre direction »

Kyle Busch : « Je n’ai jamais ressenti cela par le passé. Nous allons diagnostiquer ce qu’il s’est passé aujourd’hui et essayer de corriger cela et aller de l’avant. »

Au-delà du résultat brut de cette course, on a vu une équipe fébrile, quasi incapable de corriger le tir dans les stands afin de donner au plus jeune des frères Busch une voiture capable d’aller se battre avec les leaders. Il y a encore beaucoup de travail pour la jeune équipe, mais ils ont les capacités de rebondir et d’aller chercher de bons résultats avec deux très bons pilotes dans la voiture.