Ce soir se disputaient les NAPA Auto Parts 200 sur le Circuit Gilles Villeneuve sur l’Ile Notre Dame de Montréal. Au terme des 82 tours de la course c’est Justin Allgaier qui s’est retrouvé sur la Victory Lane. Le dicton : « quitte à ne mener qu’un seul tour, autant mener le dernier » s’applique bien au pilote de la Chevrolet Brandt n°31.

Allgaier a réalisé une bonne course, sans pour autant se montrer aux avants poste. Il a parfaitement su gérer sa consommation pour remonter dans les dernières neutralisations, tout en évitant les soucis. Troisième au dernier restart, il a rapidement dépassé Sadler et a été l’auteur d’une manœuvre osée sur Jacques Villeneuve en l’écartant de la trajectoire dans le virage n°5 lors du dernier tour. Derrière, Sam Hornish Jr qui s’est également débarrassé de Villeneuve, n’a pu revenir sur le pilote de la Turner Motorsports.

Le top10 de la course est constitué de Justin Allgaier (Turner n°31) – Sam Hornish Jr (Penske n°12) – Jacques Villeneuve (Penske n°22) – Eliott Sadler (RCR n°2) – Ron Fellows (JR Motorsports n°5) – Michael McDowell (Gibbs n°18) – Mike Wallace (JD Motorsports n°01) – Billy Johnson (Roush n°60) – Austin Dillon (RCR n°3) et enfin Kyle Busch (KBM n°54) – remonté de la 24ème place en 4 tours seulement !

Le départ de cette course s’est passé sans encombre, aucune faute ou tentative suicidaire. Alex Tagliani a donc gardé la tête de course avant de la perdre au 3ème tour suite à une attaque de Sam Hornish Jr au virage 3. Les deux pilotes ses sont encore échangé les positions au 6ème tour avant que Villeneuve ne prenne la tête du 8ème à la première neutralisation qui intervient au 20ème tour. Lors de cette neutralisation, causée par le travers de la n°23 pilotée par Stacey, les pilotes Penske se sont arrêtés et Danica Patrick a prit la tête de course quelle conservera jusqu’au 41ème tour.

Au moment de la troisième neutralisation, au 33ème tour, le top5 est à ce moment constitué de Danica Patrick, Jacques Villeneuve, Ron Fellows, Sam Hornish Jr et Michael McDowell. Seul Ron Fellows est rentré aux stands parmi les leaders. Lors des tours suivants le restart, Villeneuve met une belle pression sur Danica alors que Sam Hornish Jr descend dans le top10. Au 41ème tour Danica perd la tête au profil de Villeneuve, en proie à des soucis de comportement.

La quatrième neutralisation intervient au 46ème tour et le top5 est le suivant : Villeneuve – Patrick – Tagliani – Johnson (Billy) – Hornish. La plus part des pilotes s’arrêtent lors de cette neutralisation, le classement en est modifié : Sadler – Andrew Ranger – Allgaier – Mike Wallace – Kyle Kelley. Pendant ce temps Danica repassera plusieurs fois par les stands afin de régler ses problèmes.

Lors des tours suivants la relance Kyle Busch, parti dernier et revenu dans le top10 va dépasser un à un ses adversaires pour tenter une attaque sur le leader, Jacques Villeneuve à 20 tours du but. A 13 tours de la fin, Jason Bowles va se planter dans le bac à gravier de l’épingle et provoquer une nouvelle neutralisation.

Au restart à 11 tours de la fin de course, Villeneuve a loupé son restart et Alex Tagliani s’est incrusté devant les deux pilotes Penske. Sam Hornish Jr sera même sorti par Michael McDowell au turn 3 et sera également impliqué 1 tour plus tard dans un incident avec Danica Patrick.

Alors que les pilotes entamaient les dernières boucles, un drapeau jaune a été sorti suite à une faute de Mike Wallace qui est allé tâter le fameux Mur des champions. La relance a été très sauvage, Tagliani auteur d’une superbe manœuvre se verra jeter par Brendan Gaughan et Kyle Busch sera victime d’une crevaison lors de ce contact. Un drapeau jaune sera sorti suite à l’immobilisation de la n°51 de Jeremy Clements et de la n°30 de Tagliani.

A deux tours du but, le top5 était le suivant : Villeneuve – Johnson – Stenhouse Jr – Scott – Sadler. Stenhouse a débordé son coéquipier dès le restart mais s’est montré trop impatient en voulant attaquer Villeneuve dès le 5ème virage et est allé dans le mur. Vont se suivre deux green-white-checker et la victoire de Justin Allgaier.

A noter que la JR Motorsports n’a pas été en verve, Cole Whitt qui réalisait une belle course est passé par les garages peu après la mi-course, Ron Fellows a quand à lui réalisé de multiples arrêts et n’a pu jouer qu’un top5. Danica Patrick a mené 20 boucles lors de cette course après être partie 4ème. Malheureusement des soucis de comportement de la Chevrolet n°7 ruineront les espoirs de la jeune femme et de tous ses fans.

Du côté des pilotes canadiens, Patrick Carpentier a perdu 12 tours suite à des soucis d’adhérence, Andrew Ranger a abandonné suite à une casse de son train arrière et Dexter Stacey a causé deux neutralisations avant d’abandonner sur une crevaison et un contact avec les barrières de sécurité.

Enfin parlons de Jacques Villeneuve qui a une nouvelle fois montré à tous que l’absence notable du sponsor de l’équipe sur la voiture – Discount Tire – est justifiée. Jusqu’aux 10 dernières boucles régulières (64ème tour) Villeneuve s’est très bien comporté – et a mener au total 43 des 82 tours courus -. Sur le restart précédent, Alex Tagliani – l’auteur de la pole position – est passé en force sur les deux pilotes Penske. Villeneuve n’a pas hésité dès qu’il en a eut l’occasion de se venger de cette manœuvre et a insisté pour mettre la Chevrolet n°30 en tête à queue. Allgaier a probablement vengé son coéquipier lors de son dépassement sur Villeneuve lors du dernier tour.

Au classement général, Elliot Sadler a réalisé la bonne opération avec 22 points d’avance sur Ricky Stenhouse Jr et Sam Hornish Jr. Dillon se fait décrocher peu à peu, il a désormais 35 points de retard. Justin Allgaier se replace, il a 68 points de retard sur le leader.