Austin Dillon, le pilote de la fameuse Chevrolet Bass Pro Shops n°3 de la Richard Childress Racing, est l’un des grands espoirs de la NASCAR. Depuis 2010 et son engagement à temps complet en NASCAR, il a été titré en tant que Rookie Of The Year (ROTY) en 2010 avant d’aller chercher le titre pilote dès l’année suivante en NASCAR Camping World Truck Series pour être le plus jeune pilote titré.

Pour l’année 2012, l’objectif affiché est le titre de rookie. De ce côté l’objectif est en bonne voie, avec 66 points d’avance sur Cole Whitt et 122 sur Jason Bowles.

L’objectif non affiché, mais auquel tout le monde pense/rêve est le titre de champion de la Nationwide Series. Austin a su faire de bons résultats sur la première partie de saison, a tel point qu’il se serait porté en tête du classement pilote si deux pénalités au Kentucky et à Daytona (12 points de perdu au total) ne l’avaient pas stoppées dans sa course.

Avec une victoire au Kentucky, 13 top5, 20 top10 et 2 poles position en 22 courses et comme pire résultat une 23ème acquise sur le Watkins Glen International il y a deux semaines de cela, les résultats sont là. Malheureusement, les autres prétendants au titre que sont Elliott Sadler – son coéquipier à la RCR, Ricky Stenhouse Jr et Hornish Jr sont sur des séries de bons résultats, ce qui ne permet pas au pilotes de la Chevrolet n°3 de recoller au classement.

Sur les 10 dernières courses, Dillon a marqué 349 points contre 370 à Sadler et 398 à Hornish. Il a en particulier perdu de gros points sur les trois courses routières avec une 18ème place à Road America, 23ème au Glen et enfin 9ème à Montréal – mais derrière Sadler et Hornish Jr.

Vu ses prestations de début de saison, Austin a les moyens d’aller chercher le titre dès cette année. Quel que soit le résultat en fin de saison, les objectifs semblent remplis avec une victoire et le titre de rookie qui se profile à l’horizon.

La question est également de savoir si tous les observateurs n’en attendent pas un peu trop du jeune pilote ? Laissons lui le temps de progresser et d’aller chercher le titre l’année prochaine avant une montée en NASCAR Sprint Cup Series.