Timothy Peters a mené tous les tours des UNOH 200 sur le Bristol Motor Speedway. Pourtant parti de la deuxième position il a tout de suite pris l’avantage sur le poleman Cale Gale et ne s’est jamais fait dépasser lors des 204 tours qu’a compté l’épreuve.

À égalité de points avec le rookie Ty Dillon avant le début de la course, le pilote de la Red Horse Racing a repris seul les commandes du championnat, profitant notamment de la panne d’essence du petit-fils de Richard Childress lors du dernier restart, ce dernier se classant finalement vingt-et-unième.


Parker Kligerman, le coéquipier de Peters à la Red Horse Racing a égalé son meilleur résultat en carrière avec une deuxième place. Ross Chastain réalise pour sa part son meilleur résultat avec une troisième place. Joey Coulter et Brendan Gaughan complètent le top-5.

Pour la première depuis le 12 juillet 1997 et la victoire de Ron Hornaday Jr. sur le Lousiville Motor Speedway, un pilote a mené tous les tours d’une course de Truck pour s’imposer. Hornaday avait mené 225 tours.

Le doublé de la Red Horse Racing est un beau cadeau pour son propriétaire Tom DeLoach qui fête ses 65 ans.

Timothy Peters : « Quel sentiment incroyable. Je veux juste remercier le bon dieux qui est avec moi et qui m’a permis dans gagner en une année. Nous travaillons vraiment dur, tous à l’atelier. Le ciel est notre limite maintenant. »

En fin de course Peters a dû résister à Brad Keselowski, le seul pilote engagé dans les trois séries nationales ce week-end. Lors de l’avant-dernier restart Kligerman a passé Keselowski ce qui a permis à Peters de souffler quelque peu.

Parker Kligerman : « Normalement je suis meilleur que cela sur les relances. Félicitations à Timothy il nous a beaucoup aidé. »

L’accident de Cale Gale en fin de course a contraint les officiels à allonger la course de quatre tours. Keselowski et Dillon ont été de ceux qui sont tombés en panne d’essence.

Pour sa première course à la Brad Keselowski Racing et sa première en Truck Series, le jeune Ryan Blaney est à créditer d’une belle performance d’ensemble se classant sixième juste devant le nouveau dauphin au championnat, James Buescher.

Cette épreuve était la première d’une série nationale de la NASCAR sur la nouvelle surface du Bristol Motor Speedway qui a vu la suppression du banking progressif afin de revenir à une piste mono-trajectoire. Il a fallu attendre le 81ème tour pour voir la première neutralisation de l’épreuve, ce qui est le plus long run sous drapeau vert en début de course depuis plus de sept ans !