Pour la première fois, Rubens Barrichello a eu l’occasion d’effectuer des tests en préambule d’une course. En effet, avant l’épreuve de Sonoma, tous les acteurs du championnat IndyCar, dont Barrichello, étaient présents sur le tracé californien. Un avantage non négligeable pour le brésilien que l’on sait généralement très bon metteur au point.

Auteur de performances en demi-teinte depuis le début de saison, Rubens Barrichello n’avait pas caché sa frustration avant d’aborder l’épreuve de Sonoma. En retrait vis-à-vis de son équipier et ami, Tony Kanaan, l’ex-pilote F1 rêvait de s’approcher du haut du classement. Avec cinq top-10 en onze courses (Barrichello n’a pas pris le départ de la course du Texas. Ndlr), le bilan de Rubens Barrichello n’était pas mauvais mais indigne d’un multiple vice-champion de F1.

Mais depuis Sonoma où il a terminé en quatrième position (son meilleur résultat en carrière. Ndlr), le Brésilien semble avoir retrouvé la confiance : “C’est vraiment bien d’avoir marquee de bons points. La saison a démarré doucement mais je remercie toute l’équipe pour leur soutien. Je suis aussi très bien accueilli aux Etats-Unis et je suis sûr qu’il me reste beaucoup à montrer.”

Même si le Brésilien a tenu à remercier son équipe à l’issue de la course de Sonoma, les rumeurs annoncent que Barrichello serait en discussion avec plusieurs équipes dont le Chip Ganassi Racing ou le Rahal Letterman Lanigan Racing…

Ce week-end, dans les rues de Baltimore, Rubens aura certainement pour objectif d’égaler son meilleur résultat en carrière voire, pourquoi pas, de l’améliorer. Cependant sa meilleure position sur un circuit urbain reste une neuvième place à Long Beach en début de saison. Premiers éléments de réponse d’ici quelques heures avec la première séance d’essais.