Ty Dillon a profité d’un brossage de muret de Kyle Busch pour prendre la tête de la course de manière définitive et aller couper la ligne d’arrivée avec 3,227 secondes d’avance sur le truck n°18. Parti de la pole position il signe sur l’Atlanta Motor Speedway sa toute première victoire en carrière à l’occasion des Jeff Foxworthy’s Grit Chips 200.

James Buescher prend la troisième place effectuant par la même occasion une bonne opération au classement général. Parker Kligerman ne semble pas souffrir de son changement d’équipe et signe un nouveau top-5 avec une quatrième place alors qu’Aric Almirola s’est classé cinquième. Leader du classement général Timothy Peters n’a pu faire mieux que treizième cédant onze points à Buescher et seize à Dillon qui reviennent à six et neuf longueurs respectivement.


Ty Dillon : « Je suis heureux. Ce notre année de rookie et nous nous battons pour le titre. Mon équipe n’abandonne jamais. Je suis heureux et impatient. J’ai enfin gagné une course de NASCAR. Cela a toujours été mon but toute la vie. C’est incroyable. »

Dillon, Busch et Buescher se sont échangé la tête à huit reprises sur une période de vingt-cinq tours avant que Busch commence à s’envoler. Après un cycle de ravitaillement sous drapeau vert débuté au tour 82 par Dillon Busch comptait pas moins de cinq secondes d’avance sur son plus proche adversaire. Une neutralisation au tour 105 est venue remettre les choses à plat.

En s’arrêtant au tour 106 tous les pilotes dans le tour du leader ont ainsi évité de s’offrir une course à la consommation. Busch a alors pris une seconde d’avance lors de la relance du tour 110 alors que Dillon et Buescher s’expliquaient pour la deuxième place.

En tapant le mur Busch a endommagé son truck ce qui a permis à Dillon de revenir et prendre la tête au 125ème des 130 tours. À l’issue de la course Busch reconnaîtra la supériorité du truck de la Richard Childress Racing.

Kyle Busch : « Il avait une bien meilleure tenue de route à l’intérieur. J’ai fait tout ce que j’ai pu pour lui résister. »

Le chemin de croix continue pour le quadruple champion Ron Hornaday Jr. qui est toujours à la recherche de sa première victoire depuis qu’il a rejoint la Joe Denette Motorsports. Au trente-septième tour un contact avec Tim George Jr. lui a fait taper le mur extérieur impliquant également Jason White.