Simon Pagenaud s’élancera depuis la neuvième position sur la grille de départ lors du Grand Prix of Baltimore. Des dix premiers, il sera le seul à démarrer avec des pneus durs et a dores et déjà opté pour une stratégie décalée. Pour autant ça ne devrait pas trop l’handicaper lui qui a souvent démontré cette saison être plus à son aise avec les gommes les plus dures de Firestone.


La confiance sera donc de mise dans le clan Schmidt-Hamilton Motorsports d’autant plus que le Français s’est montré le plus rapide ce matin lors du warm-up. En configuration « course » et sur une piste sèche, Pagenaud a bouclé son meilleur tour en 1.18.7420 et a devancé de 75 millièmes seulement Scott Dixon qui sera donc un adversaire très dangereux lors de la course. Pour rappel, le Néo-Zélandais s’élancera en première ligne et aura comme objectif ni plus ni moins que la victoire tout en espérant une débâcle de Power pour rester dans la course au titre.

Derrière les deux hommes, Ryan Hunter-Reay a signé le troisième chrono et pourra donc s’appuyer sur une voiture performante en course pour remonter depuis sa 10ème position sur la grille.

Le top-5 est complété par les surprenants J.R. Hildebrand et James Jakes tandis que Power, Rubens Barrichello, Helio Castroneves et Mike Conway sont les derniers pilotes dans la seconde de Pagenaud. Le top-10 est complété par Dario Franchitti.

A noter que durant cette séance, Beaux Barfield a fait installer des barrières de pneus à l’intérieur des chicanes pour empêcher les pilotes de trop empiété à l’intérieur de celles-ci.

Les temps du warm-up.