Trente course sans la moindre victoire en NASCAR Nationwide Series, c’est la série à laquelle Kevin Harvick vient de mettre fin en remportant l’épreuve disputée sur le Richmond International Raceway, les Virginia 529 College Savings 250.

Harvick, double champion de la série en 2001 et 2006 a battu Ricky Stenhouse Jr. de 1,944 seconde, remportant du même coup sa cinquième victoire à Richmond et sa trente-huitième en carrière, égalant Edwards à la troisième place des pilotes les plus victorieux.

Kurt Busch s’est classé troisième devant Denny Hamlin et Michael Annett pour les cinq premiers.


Kevin Harvick : « Cela a été une belle saison en Nationwide. Je sais que nous n’avons pas gagné les courses que nous devions, mais nous avons mené une tonne de tours et étions en lice pour la gagne à chaque course cette année. »

Kurt Busch a perdu la tête de l’épreuve au tour 226 après avoir percuté Dexter Stacey. Ce dernier est parti en tête à queue et a permis à Harvick de prendre la tête alors que Busch essayait d’éviter la voiture en perdition. La NASCAR a alors sorti le drapeau jaune pour la septième fois de la saison.

Kurt Busch : « Nous avions une vibration au niveau des freins ce qui ne nous permettait pas de prendre l’intérieur dans les virages. »

Dès la relance le pilote de la Richard Childress Racing s’est échappé. laissant Stenhouse et Busch s’expliquer pour la deuxième place.

La bataille pour le championnat se transforme petit-à-petit en un duel entre Stenhouse et Sadler.. Les deux hommes se sont d’ailleurs retrouvé côte à côte pendant sept tours pour la deuxième place avant que Sadler ne perde le contrôle de sa voiture au tour 186 et aille taper le mur extérieur.

S’il a perdu un tour le temps de réparer sous drapeau jaune, Sadler a pu remonter et réintégrer le tour des leaders pour finalement terminer douzième. Il perd malgré tout de très gros points dans l’optique du titre et voit revenir le champion en titre à une longueur au classement général.

Les chances de Sam Hornish Jr. de remporter le championnat ont également pris un gros coup au tour 156 lorsqu’il a essayé d’éviter la Chevrolet n°51 de Ty Dillon alors en perdition. Il s’est alors fait percuter par son jeune coéquipier de la Penske Racing Ryan Blaney.

Dans l’action Hornish a crevé à l’arrière gauche, est parti en tête à queue taper le mur dans le virage n°1 et s’est fait percuter par la Ford n°41 de Timmy Hill. Hornish s’est finalement classé trentième et compte cinquante points de retard sur Sadler.

La NASCAR a alors sorti le drapeau rouge pour quatre minutes afin de nettoyer la piste. Lors de la relance au tour 164 Harvick pointait en tête avant de se faire dépasser par Kurt Busch.