Vainqueur : Brad Keselowski.

Âge : 28 ans.

Équipe : n°2 Miller Lite, Dodge.

Propriétaire : Roger Penske.

Chef d’équipe : Paul Wolfe.

Brad Keselowski a remporté la douzième édition des GEICO 400, son huitième succès en 116 courses de NASCAR Sprint Cup Series.


Il s’agit de sa quatrième victoire et seizième top-10 en 2012. Il comptabilise sept top-5 et dix top-10 lors des onze dernières épreuves courues. Personne ne fait mieux que lui sur cette période.

C’est sa première victoire et son second top-10 en quatre participations sur le Chicagoland Speedway. Son meilleur résultat avant cette course était une cinquième place l’an dernier.

Jimmie Johnson a pris la deuxième place, son neuvième top-10 en onze venues sur l’ovale d’un mile et demi de Joliet. C’est également sa dix-huitième arrivée parmi les dix premiers cette année. Il a mené le plus grand nombre de tours avec 172.

Troisième, Kasey Kahne enregistre son troisième top-10 en neuf courses sur cette piste.

Brad Keselowski mène le championnat pour trois points devant Jimmie Johnson. C’est la première fois que le pilote Penske mène le championnat.

Il s’agit de la seconde victoire de Dodge à Joliet, la première remontait à 2003 avec Ryan Newman alors pilote de la Penske Racing.

Ford ne compte aucun succès sur cet ovale en NASCAR Sprint Cup Series.

C’est la second fois qu’un pilote Dodge remporte la première course du Chase. En 2005 Ryan Newman, alors pilote de la Penske Racing, s’était imposé à Loudon.

Keselowski est le premier pilote Dodge a mener le championnat pendant les playoffs. Rusty Wallace n’avait pu faire mieux que deuxième à l’issue de l’épreuve de Dover en 2005.

Keselowski est le douzième pilote différent à mener le championnat durant les playoffs. Le dernier pilote avant lui à avoir mené le championnat durant le Chase pour la première fois n’est autre que Denny Hamlin en 2010, il s’était classé deuxième, tout comme Martin en 2009, Edwards en 2008 et Kenseth en 2006 qui avaient également mené le classement pendant le Chase pour la première fois de leur carrière.