Aric Almirola pouvait légitimement espérer mieux que sa dix-septième place à l’arrivée. Le pilote de la Richard Petty Motorsports était dans le top-5 de la course avant d’être pénalisé par les officiels de la NASCAR lors d’un arrêt sous drapeau vert.

Contraint de passer de nouveau par la voie des stands pour s’acquitter de sa pénalité, Almirola a perdu un tour. Cependant, la NASCAR a revisionné les images et s’est aperçue que la pénalité était injustifiée et a autorisé le pilote de la Ford n°43 à revenir dans le tour des leader, seul problème il n’a pas retrouvé la quatrième place qu’était la sienne avant la pénalité.


Aric Almirola : « C’était extrêmement bizarre. Ils ont ruiné notre journée. C’était très difficile de dépasser aujourd’hui. La position sur la piste était très importante. »

Deuxième des qualifications pour son premier week-end avec son nouveau chef d’équipe Todd Parrott, Almirola avait clairement les cartes en main pour peser sur la course, malheureusement pour lui la NASCAR en a décidé autrement.

Aric Almirola : « Au final c’est une bonne journée. Je suis fier de tout le monde. Todd Parrott et les gars ont fait du très bon travail. Notre voiture était si rapide en début de course et nous étions où nous voulions être. »