Cette année en NASCAR Camping World Truck Series sur les ovales intermédiaires il y a James Buescher et il y a les autres. En sept courses disputées sur des ovales d’un mile et demi le pilote de la Turner Motorsports compte désormais quatre succès.

Le pilote du Chevrolet Silverado n°31 s’est imposé à l’occasion des Kentucky 201 disputés sur le Kentucky Speedway avec 1,292 seconde sur un Parker Kligerman qui n’en finit plus d’enchaîner les bonnes performances depuis son éviction de la Brad Keselowski Racing.

Lors de la première venue de la Truck Series au Kentucky cette année Buescher s’était déjà imposé après avoir mené 119 des 150 tours. Cette fois-ci il n’a passé que 64 des 138 boucles dont les 52 dernières.


James Buescher : « Je ne peux pas dire que nous avons autant dominé que la dernière vois, mais nous avons mené le plus grand nombre de tours et dominé. Nous avons remporté quatre courses avec le même truck, maintenant nous devons le dépoussiérer pour la prochaine course sur un ovale d’un mile et demi. »

Le natif de Plano au Texas a pris un risque en jouant sur sa consommation puisqu’il ne s’est pas arrêté pour mettre du carburant dans les 53 derniers tours, mais pour Michael Shelton, son chef d’équipe, il avait confiance en les capacités de son pilote à économiser suffisamment de carburant pour rallier l’arrivée.

Michael Shelton : « Nous avions deux tours à économiser. James l’a très bien fait, mais c’était juste. Cela aurait été intéressant s’il y avait eu un green-white-checker, mais fort heureusement pour nous il n’y en a pas eu. »

Atteint d’un syndrome grippal ces trois derniers jours, Buescher a reconnu ne pas être à cent pour cent de ses moyens. Son dernier arrêt est intervenu au tour 81 en ne changeant que les deux pneumatiques extérieurs.

Lors de la dernière neutralisation intervenue au tour 107 suite au crash de Jason White, ni Buescher, ni ses quatre adversaires les plus proches à savoir le poleman Joey Coulter, le rookie Ty Dillon, Parker Kligerman et Matt Crafton ne sont repassés par les stands. Aucun des cinq hommes n’est tombé en panne d’essence dans les derniers tours.

Dillon a pris la troisième place alors que Coulter et Brian Scott complètent le top-5 de cette épreuve. Dillon reste sur trois top-3 consécutifs avec sa victoire sur l’ovale d’Atlanta, la deuxième place en Iowa et enfin sa troisième place ce week-end. Résultat le pilote de la Richard Childress Racing conserve la tête du championnat pour quatre points sur Buescher.

Le perdant de la course est incontestablement Timothy Peters. Deuxième du championnat à huit points de Dillon avant le début de la course, il est parti à la faute peu avant la mi-course et a été contraint à l’abandon. Il termine vingt-et-unième et se trouve désormais troisième du championnat avec vingt-six points de débours sur Dillon.

Vainqueur de sa première course le week-end dernier Ryan Blaney a connu une épreuve bien plus difficile, terminant seizième avec son truck de réserve, puisqu’il a crashé son truck principal dans le virage n°1 lors de la première séance d’essais.

Dakoda Armonstrong effectuait son premier départ pour la Turner Motorsports, mais un problème moteur dès les tours de mise en grille ont rapidement eu raison d’un bon résultat pour le rookie.

La prochaine course se déroulera le week-end prochain sur un autre ovale d’un mile et demi, celui de Las Vegas alors que dans quinze jours la Truck Series se rendra à Talladega.