Austin Dillon a su éviter les pièges tendus par le Kentucky Speedway pour aller décrocher sa seconde victoire en NASCAR Nationwide Series, la première était déjà intervenue sur cette piste, c’était au début de l’été.

Le pilote de la Richard Childress Racing a su se montrer intraitable dans les derniers tours de la course pour aller chercher une victoire qui le replace dans la lutte pour le titre. Le petit-fils de Richard Childress a coupé la ligne d’arrivée avec 1,059 seconde d’avance sur Sam Hornish Jr..

Le top-5 de cette épreuve est complété par Brendan Gaughan, Drew Herring et Elliott Sadler qui limite bien les dégâts après avoir composé sans sa direction assistée dans le dernier quart de la course.


Grâce à ce top-5 sauvé, Sadler reprend les commandes du championnat avec quatre points d’avance sur le champion sortant Ricky Stenhouse Jr. et dix-neuf sur son coéquipier Dillon.

Le pilote de la Roush Fenway Racing disposait en début de course d’une très bonne voiture, mais un accident dans la voie des stands avec Eric McClure, puis un brossage de muret quelques instants plus tard l’ont relégué à deux tours, l’écartant définitivement de la lutte pour la victoire. Stenhouse perdra même un troisième tour lors d’un long run sous drapeau vert, tour qu’il ne sera jamais en mesure de reprendre. Il se classe finalement dix-septième.

Les changements opérés à la JR Motorsports vont-ils payer ? S’il est trop tôt pour se prononcer, le rookie Cole Whitt a démontré qu’il était toujours capable de coups d’éclats avec une sixième place à l’arrivée. Il devance Michael Annett, Justin Allgaier, Ryan Blaney et Brad Sweet pour le reste du top-10. Seuls les dix premiers ont terminé dans le même tour que le vainqueur.

La Kyle Busch Motorsports a encore connu une énorme désillusion avec ce week-end Kurt Busch au volant de la Toyota Camry n°54. Remonté dans le top-5 après être parti de l’arrière du peloton suite au changement de pilote entre les qualifications et la course, Busch a été victime d’un problème de frein et de différentiel. Il a ainsi dû se résoudre à abandonner, étant finalement classé vingt-huitième.

Le week-end prochain c’est le Monster Mile de Dover qui accueillera le plateau de la NASCAR Nationwide Series. À n’en pas douter la piste bosselée et en béton du Delaware, mettra les nerfs des pilotes à rude épreuve.