Le soleil a été présent toute la course ce dimanche, mais comme hier ce sont les mêmes pilotes ELITE qui sont montés sur le podium qu’hier, l’ordre étant quelque peu différent. Dès le départ c’est Romain Thiévin qui s’est emparé de la tête de l’épreuve, profitant d’un freinage manqué des deux pilotes partis en première ligne, Ander Vilarino et Javier Villa.

Le résident de Las Vegas s’est alors échappé, mais pas suffisamment pour se mettre à l’abri d’un retour de ses adversaires. Si Romain Iannetta a cédé face à Vilarino, Villa, puis Antoine Lioen, Thiévin n’a été dépassé que par le leader du championnat qui accentue une nouvelle fois son avance avec sa septième victoire de la saison.


Pour la cinquième fois cette année en autant de meeting Vilarino est le pilote qui a marqué le plus de points dans la catégorie ELITE. Avant la grande finale du Mans dans deux semaines il est en bonne position pour aller décrocher son premier titre en EURO-RACECAR NASCAR Touring Series et ainsi valider son billet pour une course aux Etats-Unis.

Si Vilarino et Thiévin se sont échappés du reste du peloton, c’est bien la bataille pour la troisième place qui a tenu en haleine les spectateurs présents sur le circuit Ricardo Tormo, puisque Villa n’a pu clairement prendre l’avantage sur ses poursuivants qu’étaient Iannetta, Lioen et Yann Zimmer. Les deux derniers cités se sont d’ailleurs touchés à plusieurs reprises provoquant une explication verbale dans la voie des stands à la descente de voiture.

En Open c’est David Perrisset qui est sorti en tête devant Eric Quintal et Diego Duez. Ce dernier n’a même pas bouclé un tour, terminant dans le bac à gravier dans le dernier virage après que son accélérateur se soit bloqué.

C’est Simon Escallier qui a bouclé le premier tour en tête et n’a jamais été repris par ses adversaires. Josh Burdon a une nouvelle fois prouvé qu’il était rapide, mais son moteur a lâché dans le dernier tour de la course le contraignant à l’abandon à quelques mètres de l’arrivée. L’huile répandu par le moteur de la n°18 a été fatal à plusieurs concurrents dont Zihara Esteban, deuxième avant de partir en tête à queue et David Perrisset. Alain Grand et Philippe Marie se sont percuté dans le dernier virage ce qui a permis à Tanguy Ide de se faufiler dans les derniers mètres pour prendre la cinquième place finale ce qui lui permet de s’emparer de la tête du championnat, Vincent Gonneau ayant terminé en vingt-deuxième position après une nouvelle course compliquée.

Le podium de la catégorie OPEN est complété par le Suisse Léonard Vernet et Alain Grand.