Toyota se serait bien passé de la mauvaise publicité que leur a infligé Kyle Busch à l’issue de l’épreuve de Dover, troisième levé du Chase des NASCAR Sprint Cup Series. Si les paroles du pilote Gibbs ont été remplacées par des bips tant à la radio qu’à la télévision afin de ne pas choquer les plus jeunes, celles-ci sont quand même remontées jusqu’à Lee White le président du Toyota Racing Development.

Kyle Busch : « Merci TRD. Ils nous ont encore une fois baisés. Putain de merde. Fils de pute. »

Voilà en substance la déclaration de Kyle Busch lors des derniers tours des AAA 400 sur le Dover International Speedway. Pour rappel Busch a dû s’arrêter à onze tours du but après avoir mené 302 des 400 tours.


Lee White explique que ce ravitaillement est totalement imputable à l’écurie n°18 qui avant le début de la course a pris le pari de la puissance moteur plutôt que de la consommation. White explique également que la consommation n’est pas forcément un problème pour Toyota qui a remporté deux courses de la sorte cette année, à Sonoma puis à Richmond, à chaque fois avec Clint Bowyer.

Lee White : « Certes ils ont dû pousser la voiture sur la Victory Lane, mais ils ont gagné la course grâce au TRD et à l’économie de carburant réalisée par Toyota. »

Toyota offre à ses écuries différentes possibilité de cartographie moteur allant de la pleine puissance à la pleine économie. pour Dover aucune des écuries n’a choisi de jouer l’économie.

Dave Rogers, quelques instants après la fin de la course de Dover : « Vous pouvez paramétrer différentes choses au niveau de la cartographie, c’est une option. Nous étions sur un mode agressif. Il y avait des options pour sauver du carburant, mais nous avions choisi la puissance maximale aujourd’hui. C’est un peu de notre faute. Nous aurions pu faire d’autres choix. Je ne pensais pas que la course se jouerait ainsi. »

Denny Hamlin, lui aussi victime de sa consommation a exprimé sa frustration à l’issue de l’épreuve, mais avec moins de véhémence que son coéquipier.

La Joe Gibbs Racing et Kyle Busch devraient conjointement écrire un communiqué de presse affirmant leur soutien au TRD.