Alors qu’il a passé une bonne partie de la course à un tour suite à une pénalité infligée pour excès de vitesse dans le stands lors d’un arrêt sous drapeau vert, Dale Earnhardt Jr. jouait la victoire dans les dix derniers tours de l’épreuve de Talladega.

Mais un accident dans le dernier virage impliquant vingt-quatre pilotes, dont Earnhardt, a mis fin à ses espoirs de bons résultats. Crédité de la vingtième place Earnhardt plonge à la onzième place du classement général à 51 longueurs de Brad Keselowski, qui a conforté sa place de leader avec sa septième place à l’arrivée.


Dale Earnhardt Jr. : « Si c’est comme cela tous les week-ends, je ne veux plus le faire. Si c’est comme cela que l’on doit courir chaque semaine je veux trouver un autre boulot. »

Ce que le pilote de la Hendrick Motorsports remet en cause est le retour des courses en paquet aussi compact. qui a pour vocation de produire des accidents comme celui survenu dans le dernier tour de la course dimanche.

Dale Earnhardt Jr. : « La direction dans laquelle nous allons n’est pas la bonne. Il y a plein d’ingénieurs. Je suis juste un pilote. Il y a plein de gens intelligents qui peuvent trouver quelque chose. Lorsqu’un pilote a un problème on ne peut pas avoir trente voitures de pliées. Je m’en fous de ce que les autres disent. Pour le bien de ce sport une course ne peut se terminer de cette façon. Ce n’est absolument pas productif. Je ne veux aller ni à Daytona, ni à Talladega l’an prochain, mais je n’ai pas vraiment le choix. »