En 2013, l’IndyCar reviendra sur un tracé de Detroit modifié. Après le fiasco de l’épreuve 2012 qui a vu le circuit se désagréger suite au passage répété des monoplaces, les organisateurs ont décidé de prendre le mal à la racine afin de proposer un circuit digne du statut de l’IndyCar en juin 2013.


Ainsi bon nombres de sections seront resurfacées grâce aux 7432m² de béton et aux 279m² d’asphalte qui seront déposés sur la piste. A cela, le virage trois sera allongé afin d’améliorer les possibilités de dépassement à cet endroit.

Présent sur le site à la demande de Chevrolet (le motoriste effectue une tournée avec ses pilotes), Sébastien Bourdais estime que ces changements permettront d’améliorer le spectacle : « Ce sera un circuit plus adapté pour nous avec davantage de possibilités de dépassement.« 

Suite à ces modifications, le circuit sera plus long de 0.250 mile pour au final mesurer 2,346 miles, soit la même distance qu’entre 1997 et 2001.

L’édition 2012 marquait le retour de Detroit au calendrier de l’IndyCar après une absence de trois ans et la course fut interrompue après 60 tours suite à des problèmes de revêtements. Scott Dixon fut déclaré vainqueur.