La consommation a encore été au centre des attentions sur le Kansas Speedway à l’occasion de l’épreuve des NASCAR Nationwide Series. En tête lors de la dernière relance à deux tours du but Kyle Busch n’a pu aller chercher son premier drapeau à damier de la saison à cause d’une panne d’essence qui l’a reléguée en sixième position.

Le vainqueur du jour n’est autre que Ricky Stenhouse Jr. qui va ainsi décrocher sa sixième victoire de la saison reprenant par la même occasion sept points au leader du classement général, Elliott Sadler, pour ne plus en compter que six de retard à trois épreuves du but (Texas, Phoenix et Homestead – ndlr.).


Au tour 106, alors qu’il est en lutte avec Joey Logano pour la quatrième place de l’épreuve, Ricky Stenhouse Jr. percute la Toyota Camry n°18 de la Joe Gibbs Racing et va percuter le mur. Les officiels ne sortent pas le drapeau jaune ce qui contraint le pilote de la Roush Fenway Racing à réparer sous drapeau vert et à perdre deux tours. Plus qu’un tournant dans la course, c’est le championnat qui en prend un coup, Elliott Sadler ayant alors une voie royale pour marquer un maximum de points et ainsi distancer son grand rival dans la course au titre.

Stenhouse va être capable d’effacer ses deux tours de retard. Il profitera alors de la dixième neutralisation, celle du tour 161 qui l’a remise dans le tour du leader pour repasser par la voie des stands ne jouant ainsi plus la consommation contrairement à bon nombre de ses adversaires.

Devant, Paul Menard, Kyle Busch, Austin Dillon, Cole Whitt, Danica Patrick et Elliott Sadler ente-autres jouent le tout pour le tout et choisissent d’économiser au maximum. La douzième neutralisation, au tour 197, est synonyme de green-white-checkered et donc de tours supplémentaires, c’est alors que plusieurs pilotes choisissent de rentrer, Austin Dillon, Elliott Sadler, Cole Whitt et Danica Patrick sont de ceux-là.

Devant c’est l’hécatombe. Alors que l’épreuve est toujours sous neutralisation, Sam Hornish Jr., alors troisième, tombe en panne. Lors de la relance c’est Paul Menard qui constate qu’il n’a plus de carburant. Leader sous le drapeau blanc, Kyle Busch pense aller chercher la victoire, mais il a la mauvaise surprise de tomber en panne d’essence dans le virage 3. Derrière un homme slalome entre tous ceux qui n’ont pu aller au bout. Son nom, Ricky Stenhouse Jr.. Le pilote de la Roush Fenway Racing va cueillir une victoire inespérée cent boucles plus tôt venant ainsi se relancer au championnat.

Austin Dillon termine finalement en deuxième position devant Joey Logano, Elliott Sadler, Cole Whitt, Kyle Busch, Justin Allgaier, Michael Annett, Sam Hornish Jr. et Danica Patrick qui arrache le top-10 des mains de Ryan Blaney dans le dernier tour.