Parti de l’arrière du peloton malgré son quatrième temps lors des qualifications, Denny Hamlin a réussi à remonter tous ses adversaires pour s’imposer devant un Nelson Piquet Jr. très remonté comme en témoigne les nombreux contacts avec ses adversaires dont Joey Coulter troisième sous le drapeau à damier.

Matt Crafton a pris la quatrième place devant Scott Riggs pour le top-5. Sixième James Buescher effectue la bonne opération de cette épreuve puisqu’il s’empare de la tête du championnat. Relégué à une longueur de Ty Dillon avant la course, il a profité des mésaventures du pilote de la Richard Childress Racing pour se construire un matelas de vingt-et-un points d’avance à trois courses du terme du championnat.


Buescher a bien failli perdre très gros en début de course avec un truck très mal réglé. Survireur jusqu’au premier arrêt collectif le pilote de la Turner Motorsports s’est même retrouvé à un tour, mais lorsque le drapeau jaune du tour 94 lui a permis de bénéficier du free pass récupérant ainsi le tour perdu sur la piste. Le nouveau leader du championnat a ensuite pu remonter tout en restant hors des problèmes.

C’est à moins de cinquante tours du drapeau à damier que Ty Dillon a crevé à l’avant droit, provoquant une nouvelle neutralisation et perdant ainsi tout espoir de bien figurer. Le petit-fils de Richard Childress a effectué de nombreux passages par la voie des stands perdant par la même occasion plusieurs tours qu’il ne sera jamais en mesure de récupérer. Il se classe finalement vingt-huitième à trois tours du vainqueur.

Dominateur pendant la moitié de la course Kevin Harvick était le rival le plus sérieux de Denny Hamlin pour la victoire finale, mais une crevaison dans les dix derniers tours a eu raison des espoirs de victoire du pilote du Chevrolet Silverado n°2 qui s’est au final classé douzième après avoir mené cent-une des deux-cents boucles. Il termine juste derrière Max Gresham, meilleur rookie de l’épreuve.

Pour ses débuts en Truck Series Ryan Truex n’a pas été verni. Alors qu’il pilotait le Chevrolet n°27, il a été contraint de se retirer après avoir cassé son quatrième rapport.

Il reste désormais trois épreuves pour couronner le champion 2012, le Texas, Phoenix et Homestead. Deux de ses épreuves se dérouleront sur des ovales d’un mile et demi où James Buescher y a décroché ses quatre victoires cette année, le Texas où il aura l’avantage d’évoluer à domicile et Homestead pour clôturer la saison.