Brian Vickers (19,751 secondes / 95,874 mph) va-t-il devenir après Jeff Gordon en 2005 le second pilote de l’histoire à s’imposer lors de l’épreuve de Martinsville disputée pendant les playoffs à ne pas être qualifié pour le Chase, le pilote de la Michael Waltrip Racing fait en tout cas irrémédiablement parti des favoris après avoir terminé tout en haut de la feuille des temps lors des trois séances d’essais. Lors des qualifications il n’a pu faire mieux que deuxième.

Une victoire ce dimanche serait la première pour Vickers à la Michael Waltrip Racing et surtout sa première sur short track dans la division reine, lui qui ne s’est imposé que sur des superspeedways à l’occasion de ses deux victoires, Talladega en 2006 et le Mihcigan en 2009.


Jeff Gordon s’est de nouveau illustré sur la piste où il s’est le plus imposé en carrière (Il compte sept succès à Martinsville, record qu’il partage avec la piste de Darlington – ndrl.) avec le deuxième temps. Le quadruple champion est également le plus rapide sur une série de dix tours consécutifs.

Dale Earnhardt Jr., troisième, a signé exactement le même chrono que son coéquipier alors que Kyle Busch et Denny Hamlin complètent le top-5.

Vainqueur à six reprises à Martinsville Johnson est sixième devant Paul Menard, Ryan Newman, Clint Bowyer et Matt Kenseth pour les dix premiers.

Peu à son aise sur le short track de la Virginie, Brad Keselowski est à créditer du treizième chrono, une performance significative pour le leader du championnat qui s’élancera de la trente-deuxième place sur la grille dimanche. Martin Truex Jr. est quatorzième, Greg Biffle dix-huitième, Tony Stewart vingt-deuxième, Kasey Kahne vingt-sixème et Kevin Harvick vingt-huitième.

Séance 3 : les temps.