Vous ne le connaissez surement pas, mais Kyle Larson – à 20 ans – est le nouveau champion et rookie de l’année de la très relevée NASCAR K&N Pro Series East. Il a remporté le titre pour la Revolution Racing avec une 6ème place à l’arrivée de la dernière course de la saison, sur le Rockingham Speedway pour sa première saison en Stock Car.

Cette année, il a remporté deux courses, 8 top5 et 12 top10 en 14 départs. Ses victoires ont été remportées lors des Slack Auto Parts 150 sur le Gresham Motorsports Park et des G-Oil 100 sur le New-Hampshire Motor Speedway.

Il est originaire de Elk Grove en Californie, près de Sacramento. Il apporte avec ce titre, la première récompense du programme Drive For Diversity, qu’il a intégré cette année. Kyle est également pilote de développement de la Earnhardt Ganassi Racing With Felix Sabates.

Ce pilote a fait ses classes en USAC – tout comme Ryan Newman, Tony Stewart ou encore Jeff Gordon – dans différentes catégories : World of Outlaws, USAC Sprints, Midgets, et Silver Crown cars pour ne citer que celles-ci.

Il sera présent pour la troisième fois dans la troisième division de la NASCAR, au volant du Truck n°4 de la Turner Motorsports ainsi qu’à Homestead Miami.



Kyle Larson a clairement exposé ses ambitions pour ces deux courses.

Kyle Larson : « Mon but est de faire mieux que la précédente course – 6ème à Atlanta – mais si nous revenons avec deux top10 supplémentaires cela serait vraiment bien. 4 top10 en seulement 4 départs en Truck Series. Si je peux aller gagner ce serait super, cela serait réellement cool. » « Je recherche juste à prendre de l’expérience a propos du châssis, des pneus et des ovales de taille plus importante comme Miami. »

A propos de la piste de Phoenix, Kyle pense pouvoir bien figurer.

Kyle Larson : « La course de Phoenix devrait être assez plaisante. Je suis déjà venu ici pour regarder des courses d’USAC. Espérons que je pourrais transposer ce que j’ai vu et appris de ce courses dans le Truck ce week-end. « 

En Truck Series, Larson a réalisé des débuts très prometteurs avec en deux départs, au Kentucky et à Atlanta, deux top10 à la clef dans le Truck n°4. S’il est performant sur ces deux dernières courses, les portes devraient s’ouvrir au jeune homme, qui a déjà impressionné quelques uns des cadors de la Sprint Cup…