Lors d’un green-white-checkered-flag Scott a dépassé le jeune Kyle Larson pour remporter les Lucas Oil 150, pénultième épreuve de la saison 2012 des NASCAR Camping World Truck Series disputés sur le Phoenix International Raceway.

Ce succès est le premier de la saison pour Scott et son second en carrière, le premier datant de Dover en 2009. Cependant, la course a été rythmée par les soucis des deux protagonistes au titre de champion que sont James Buescher et Ty Dillon.


James Buescher et Ty Dillon, n’ont pas connu une nuit de tout repos. Le leader du classement général a explosé son pneumatique avant droit terminant dans le mur du virage n°4 à moins de trois tours de l’arrivée, ce qui causera l’extension de la course.

Buescher termine finalement dix-septième et dernier dans le tour, deux places derrière Dillon. La bonne opération du jour est effectuée par Timothy Peters qui pointe désormais en deuxième position du classement général à onze longueurs de Buescher. Peters a repris quatorze points au leader du championnat lors de cette épreuve.

Sous le drapeau à damier Larson a pris la deuxième place suivi de Joey Coulter et Peters. Ryan Blaney complète le top-5.

Si les trente-six premières boucles se sont courues sans la moindre neutralisation, trente-trois des quarante-deux suivantes l’ont été derrière la voiture de sécurité, pour ce qui ressemblait plus à une course de destruction derby qu’à de la NASCAR. Lors de cet intervalle il y a eu six neutralisations !

Jason Wite s’est accroché avec Todd Bodine au tour 49, Parker Kligerman avec Matt Crafton dans le trafic au tour 54, Johnny Sauter, Ron Hornaday Jr, et Miguel Paludo au tour 65. Cale Gale dans la ligne droite avant au tour 73 a créé la sixième neutralisation ce qui a apporté différentes stratégies et Ryan Truex en tête de l’épreuve. Lofton a dépassé Truex pour la première place à l’amorce du centième tour, avant qu’une nouvelle neutralisation au tour 107 ne vienne de nouveau ralentir le peloton.

Dès la relance c’est Larson qui plongeait à l’intérieur pour dépasser les deux trucks qui le précédaient, mais un tour plus tard German Quiroga rentre trop vite dans le virage n°1, bloque ses freins et emmène avec lui Brendan Gaughan et Dillon.

La NASCAR a alors interrompu la course pendant treize minutes et dix secondes pour faciliter le nettoyage de la piste. dès le retour sous régime de neutralisation l’équipe de Dillon s’est mise à réparer son truck, celui-ci pouvant repartir dans le tour du leader.

Larson mènera alors la course jusqu’à ce que Scott le passe au 152ème des 153 tours parcourus.

Eric Philipps a remporté la course comme chef d’équipe, son vingt-septième succès. Il est le deuxième de ce classement, une victoire derrière Rick Ren, son manager général à la Kyle Busch Motorsports.