Antron Brown a remporté son premier titre en NHRA, mais après son élimination au premier tour il n’était plus maître de son destin. Brown a dû attendre la défaite de son coéquipier Tony Schumacher pour être sacré à l’occasion des Automobile Club of Southern California NHRA Finals disputés à Pomona.

Au début de l’épreuve Brown comptait une marge confortable de soixante-dix points sur Schumacher, mais son élimination au premier tour, battu par son troisième coéquipier, Spencer Massey, a tout remis en question. À cet instant tant Massey que Schumacher pouvait priver Brown du titre.


Eliminé au deuxième tour par Brandon Bernstein Massey n’était plus une menace, en revanche Schumacher a battu J.Rr Todd, Khalid alBalooshi et Bob Vandergriff Jr. pour accéder à la finale où il a été battu par… Bernstein pour huit millièmes de seconde, offrant ainsi le titre à Brown.

Brown est finalement titré pour sept points sur Schumacher, alors que Massey assure le triplé de la Don Schumacher Racing au classement général.

En Funny Car l’écart est encore plus ténu puisque Jack Beckman est sacré avec deux points d’avance sur Ron Capps. À l’instar de Brown il s’agît du premier titre de Beckman en NHRA.

Au coude-à-coude tout au long du week-end, Beckman et Capps se sont qualifiés pour les demi-finales le premier face à Cruz Pedregon le second face à Courtney Force.

Lorsque Courtney Force a remporté son run face à Capps cela a assuré Beckman du titre qui s’est finalement incliné contre Pedregon. En final c’est Pedregon qui a battu Force.

En Pro Stock il n’y avait pas de suspens avant la finale et c’est le tout nouveau champion, Allen Johnson qui s’est imposé face à Vincent Nobile. Johnson remporte le championnat avec 185 points d’avance sur Jason Line.

Enfin en Pro Stock Motorcycle, en se qualifiant tous les deux pour la finale les deux premiers du championnat se sont battus pour l’honneur, puisque le titre était déjà décerné à Eddie Krawiec qui s’est incliné face à Andrew Hines.