Régulièrement, le championnat en NASCAR Camping World Truck Series est joué à la veille du très prisé « Ford Championship Weekend ». Ce n’est pas le cas cette année.

Avec les championnats de la Sprint Cup Series et de la Nationwide Series qui sont presque joué, la bataille la plus intéressante est à placer au crédit de la troisième division de la NASCAR.

James Buescher est actuellement en tête du classement général, mais juste derrière le pilote du Truck n°31, se trouvent Timothy Peters (Toyota n°17) et Ty Dillon (Chevrolet n°3). Buescher mène avec 11 points d’avance sur Peters et 12 seulement sur Ty Dillon.

Joey Coulter, quatrième à 29 points du pilote de la Turner Motorsports, n’est pas mathématiquement éliminé de la course au titre. Les possibilités de titre de Coulter nécessitent un abandon prématuré des trois pilotes le précédant, ainsi qu’une victoire de sa part.

Timothy Peters : « C’est plutôt bon pour la Truck Series ce qu’il se passe ici avec une bataille aussi serrée. » « Il y a trois batailles pour le titre, mais l’accent est mis sur cette bataille à trois et les 12 points d’écart. Notre série à besoin de cela. » « Je pense que c’est un témoignage de la façon dont est notre façon de courir. De Daytona à Miami, en passant par Martinsville, c’est pare-choc contre pare-choc et portière contre portière et parfois les esprits s’échauffent. Mais en fin de journée, dans les garages nous sommes soudés et personne n’est contre une bière à prendre ensemble. »


Ty Dillon est en accord avec les déclarations de Peters, et indique à ses adversaires qu’il fera tout pour gagner et mettre la pression sur Buescher et Peters.

Ty Dillon : « Je pense qu’ls ont besoin de braquer les projecteurs sur nous, et c’est ce que la Truck Series a fait. C’est une course serrée pour nous trois. Personne n’est aussi proche en points que nous. Je pense que tout le monde en Truck Series mérite des applaudissements. Nous avons eu 15 vainqueurs différents cette année, neuf premiers vainqueurs. Nous avons besoin que tout le monde sache que nous pouvons attirer plus de sponsors et avoir plus de temps à la télévision. »

Buescher, à quant à lui, a rappelé que quoi qu’il arrive lors de la finale, c’est l’ensemble des 22 courses de la saison qui compte lors d’un championnat.

James Buescher : « Ce n’est pas seulement cette course qui décide du championnat. C’est l’ensemble de la saison. Vous ne pouvez pas uniquement regarder ce qu’il arrive ici – à Miami – tout ce que vous avez fait depuis Février entre en jeu. »

Il semblait que Buescher allait porter un peu plus son avance lors de la course de Phoenix. Mais un pneu éclaté lors des derniers tours de la course précédente l’a amené à une 17ème place finale alors que Peters terminait 4ème et Dillon 15ème.

James Buescher : « Ce qu’il s’est passé cette année lorsque nous n’avons pas terminé dans le top5 ou top10 est dû à des problèmes mécaniques ou des évènements hors de notre contrôle. Nous ne devons pas avoir une approche différente pour la finale, c’est une course comme une autre. Je pense que si vous vous mettez en mode « défense » vous aurez peur de ce que les autres vont faire et ne pourrez vous concentrer sur ce que vous avez à faire. »

Timothy Peters aura une approche on ne peut plus simple : « Ce sera tout ou rien ». C’est l’essence même de la Truck Series, les courses sont courtes.

Réponse ce soir, à partir de 7:30 pm ET soit 2h30 en France.