Pour la troisième année consécutive, Will Power et Penske ont manqué le titre de champion dans l’ultime épreuve de la saison alors qu’ils apparaissaient comme les favoris.

En 2012 comme lors des deux dernières saisons, leurs performance sur ovales n’ont pas été à la hauteur face à leurs rivaux qu’ont été Dario Franchitti (2010-2011) et Ryan Hunter-Reay (2012). Pourtant, ce mal à en croire les principaux intéressés ne seraient pas prêt d’être résolu.

« J’aimerai pouvoir vous dire quel est le secret qui peut nous rendre plus forts et plus réguliers sur les ovales.« , regrette un Power quelque peu désabusé.


« En regardant derrière, il y avait juste trop de points laissés derrière nous lors de ces courses. Ce que je sais vraiment est que nous allons continuer de nous concentrer sur les progrès à faire sur cet exercice durant l’intersaison.« 

D’après le pilote australien, son équipe s’est montrée suffisante après leur début de saison en fanfare qui les a vu remporter trois victoires lors des quatre premières courses.

« Nous avons superbement démarré, un début de saison qui vous fait rêver en tant que pilote. Ce solide début de saison était presque un sort finalement. Il semblait que beaucoup pensaient qu’on allaient être champions, ce qui n’était pas juste étant donné la quantité de pilotes et d’écuries de qualité dans cette catégorie. Je me souviens dire à chacun qui pensait cela de ne pas oublier que la saison était longue et que tout pouvait arriver.« 

Enfin, Power n’a pas manqué de saluer son adversaire et désormais champion IndyCar 2012, Ryan Hunter-Reay pour sa superbe saison, sans manquer de rappeler qu’il faudra compter sur lui en 2013.
« Enfin félicitations à Ryan Hunter-Reay, il est un champion méritant. Vous pouvez être certains que nous travaillerons dur ces prochains mois pour être prêts pour une nouvelle quête du titre en 2013.«