Depuis une petite décennie, la tradition s’était perdue en IndyCar. Mais en 2013, Ryan Hunter-Reay entend bien la remettre au goût du jour. En effet, le pilote Andretti Autosport, champion 2012 a décidé de porter le numéro #1 lors de la saison 2013. Une décision qui n’avait plus été prise depuis Scott Dixon en 2004.

Néanmoins, Hunter-Reay conservera un petit numéro #28 à l’intérieur du #1. Un choix qui s’explique par le fait que le numéro #28 représente pour lui un symbole particulier : les 28 millions de personnes vivants avec un cancer, la maladie qui a emporté sa maman cette année.


« Michael (Andretti) et moi-même étions d’accord de penser que les sponsors et l’écurie méritaient d’être les ‘numéro #1’. C’est ce pourquoi nous nous battons et vous avez si peu de chance de vous battre pour avoir le numéro #1 sur votre voiture.« , a déclaré le pilote américain.

La dernière fois que le numéro #1 fut utilisé en IndyCar remonte en 2006 lorsque Michael Andretti fit sa dernière apparition aux 500 Miles d’Indianapolis.

« Je suis surpris que si peu de monde décide de rouler avec le numéro #1, parce qu’il est si dur à obtenir.« , avouait Andretti. « Je n’ai pu le porter qu’une seule fois, mais il signifiait tellement pour moi.« 

Du côté des deux autres pilotes Andretti Autosport, Marco Andretti changera lui aussi de numéro, passant du #26 au #25 tandis que James Hinchcliffe restera fidèle au #27.

A noter que les sponsors des trois monoplaces seront identiques pour la saison à venir.