Le retour de l’année :

Justin Lofton : Lofton incarnait – en 2011 – le syndrome de la seconde saison loupée. Après une saison solide de rookie en 2010, où il avait enregistré 4 top5 et 8 top10 pour une 12ème place finale, n’avait pas réussi à signer un seul top5 en 2011. Il y avait peu de raisons de croire qu’en 2012 il serait présent aux avant-poste. Pilotant pour la Eddie Sharp Racing, Lofton a remporté sa première victoire en carrière à Charlotte et à terminé 8ème au classement général. Terminant avec 13 top10, Lofton a également signé sa première pole sur le Chicago Speedway.

Meilleures équipes :

Red Horse Racing : C’est rare que l’équipe qui remporte le titre ne soit pas l’équipe recevant cette récompense, mais il y a de bonnes raisons pour leur accorder. Actuellement, il a quatre bonnes raisons : Timothy Peters, Parker Kligerman, John King et Todd Bodine. Ces quatre pilotes, qui sont engagés par Tom DeLoach, ont tous gagné au moins une course. Cela n’est jamais arrivé en 18 ans de Truck Series. Mieux encore, l’équipe a placé deux de ses pilotes dans la lutte pour le titre avec Timothy Peters et Parker Kligerman, qui ont terminé respectivement second et cinquième.


Turner Motorsports (Mention honorable) : L’équipe qui a gagné les titres cette saison a remporté 7 victoires avec 3 pilotes différents. Le champion James Buescher en a signé 4, Nelson Piquet Jr 2 et Kasey Kahne l’épreuve inaugurale de Rockingham. L’équipe de Steve Turner a réalisé tout ceci en n’ayant jusqu’alors pas remporté de courses.

Performances de pointe :

Ty Dillon : En parlant de pression, pour sa saison de rookie, Ty Dillon a juste accompli sa saison dans le truck champion l’année dernière avec son frère, truck qui est la propriété de son grand-père – Richard Childress – et avec le fameux n°3. Il n’a pas craqué, du tout. Il a commencé se saison avec 9 top10 consécutifs, et a pris la tête du classement général après la 15ème course. Il a remporté sa première victoire en NASCAR lors de la course d’Atlanta, pour prétendre devenir le premier pilote à remporter le titre de rookie et de champion. Il en a été près, mais une dernière course qui s’est finie dans le mur lui a fait perdre tout espoir de titre. Néanmoins, il est devenu rookie de l’année très facilement.

Parker Kligerman (Mention honorable) : Il nous a montré toute l’étendue de sa détermination lors de cette saison 2012. Après avoir perdu son volant au sein de la Brad Keselowski Racing à mi-saison, Tom DeLoach a vu juste en l’embauchant, puisqu’il a signé 8 top10 en 11 départs dont une victoire à Talladega et une 5ème place au classement général.