Jeudi 13 décembre, les écuries et les pilotes du championnat IndyCar en ont définitivement terminé avec la saison 2012. A Sebring, 15 pilotes étaient présents pour découvrir leur nouvelle écurie ou pour explorer de nouveaux réglages sur leur voiture habituelle.

A l’issue des deux jours de tête, c’est le triple vice-champion Will Power qui s’est montré le plus rapide. Sur le petit circuit d’1,6 mile, l’Australien a tourné en 52,84sec bien aidé par une monoplace parfaitement préparée par les hommes de Roger Penske ainsi que ceux de Chevrolet.

« C’était bien, une performance solide. Nous avons passé en revue beaucoup de choses et sommes partis en bonne forme.« , a déclaré Power au micro de Speed.com. C’était agréable de juste venir ici et piloter. Les gars de Penske et de Chevrolet étaient au top comme ils l’ont toujours été. Maintenant nous aurons un peu de temps libre et nous nous y remettrons en janvier.« 


Si Power termine 2012 sur une bonne note et prépare 2013 de la meilleure des manières, un autre pilote a lui aussi fait ce qu’il fallait pour se mettre en valeur durant l’inter-saison. Pour le plus grand bonheur des Français, il s’agit de Tristan Vautier. Champion Indy Lights en titre, le pilote de 23 ans effectuait ses grands débuts dans une monoplace d’IndyCar. Toujours dans l’écurie de Sam Schmidt pour qui il pilotait cette année, Vautier a rapidement trouvé ses marques et a encore une fois démontrer ses facultés exceptionnelles d’adaptation. Besoin de preuve ? Vautier a réalisé le deuxième meilleur chrono en 52,85 sec soit seulement un centième derrière Power !

« De toute évidence je suis très satisfait de la façon dont s’est déroulé mon premier test en IndyCar.« , déclarait un Vautier tout sourire. « Pour moi ça consistait à comprendre comment une monoplace Indy fonctionne et aussi d’apprendre à travailler avec l’écurie, les ingénieurs, les mécaniciens et emmagasiner de l’expérience pour quand je l’espère, ma première course se présentera.« 

Cerise sur le gâteau, Vautier a même reçu les louanges de Power, ni plus ni moins. « Je vais vous dire un truc. Que ces jeunes réalisent ces chronos, ils méritent vraiment un baquet, et plus particulièrement Vautier.« 

Derrière les deux hommes de tête, Alex Tagliani (52,91) a réalisé le troisième chrono devant Josef Newgarden (52,93) tandis que Justin Wilson et Scott Dixon ont réalisé le même chrono (52,94) pour terminer cinquième et sixième.

Dans le top-10, Simona de Silvestro qui effectuait sa deuxième sortie avec l’écurie KV Racing Technology et qui a conservé son numéro #78 s’est mise en évidence en terminant à la huitième place soit trois positions de mieux que son coéquipier Tony Kanaan.

Hors du top-10, Conor Daly s’est lui aussi mis en évidence même si son résultat final ne le montre pas. Auteur du 12ème chrono à 45 centièmes de Power, le jeune américain a toutefois fait le bonheur de l’écurie A.J. Foyt Entreprises grâce à son excellent retour technique. A noter que le fils de Derek aurait pu améliorer sa performance, mais son équipe a souhaité le voir évoluer dans l’après-midi en pneus usés.

Enfin au 15ème et dernier rang, Graham Rahal a connu des débuts difficiles avec sa nouvelle écurie Rahal-Letterman Lanigan Racing puisqu’il a été en proie à des problèmes de freins toute la journée du jeudi.

Désormais tout ce petit monde va pouvoir partir en vacances avant de reprendre du service à la mi-janvier

Les chronos de ces deux jours :

  1. Will Power : 52.84
  2. Tristan Vautier : 52.85
  3. Alex Tagliani : 52.91
  4. Josef Newgarden : 52.93
  5. Justin Wilson : 52.94
  6. Scott Dixon : 52.94
  7. Helio Castroneves : 53.00
  8. Simona de Silvestro : 53.01
  9. Oriol Servia : 53.02
  10. J.R. Hildebrand : 53.04
  11. Tony Kanaan : 53.13
  12. Conor Daly : 53.29
  13. Charlie Kimball : 53.31
  14. James Hinchcliffe : 53.34
  15. Graham Rahal : 53.48