Justin Lofton a placé le trophée de sa victoire en NASCAR Camping World Truck Series à Charlotte au-dessus de sa cheminée, un emplacement qui lui permet de le voir dès qu’il se déplace chez lui. Il a laissé de la place des deux côtés, dans l’espoir de lui amener de la compagnie.

Il pourrait avoir des opportunités cette saison, en pilotant non pas un mais deux types de trucks en course. D’une part suite à des soucis de sponsors et d’autre part pour optimiser son temps derrière le volant, Lofton va séparer sa campagne 2013 entre ses courses en NASCAR Camping World Truck Series à la Eddie Sharp Racing – ESR – et le pilotage d’un Stadium Truck dans un championnat fondé par l’ancien pilote de NASCAR Robby Gordon.

Idéalement, Lofton a dit qu’il souhaitait réaliser une saison à temps complet en Truck Series et courir en tout-terrain lors des week-end off de la NASCAR. Mais la ESR n’a pour la Truck n°6 des sponsors que pour 10 courses, ce qui pour le pilote de 26 ans, signifie plus de temps disponible pour le pilotage du stadium truck.


Justin Lofton : « Nous allons faire tout ce que nous pouvons. Je ne vais pas abandonner la NASCAR. Je ne vais pas non plus dans une autre direction. Je sais que doit être dans une voiture de course, et c’est ce que je dois faire. Je regarde chaque option en fonction des sponsors. »

Cela fait suite à une saison 2012 durant laquelle Lofton a passé une barrière en Truck Series, en remportant sa première victoire en course, et en se montrant capable d’aller se battre pour le titre en fin de saison. Eddie Sharp a racheté le matériel de la Kevin Harvick Inc. en 2011 et Lofton a reporté que l’équipe avait pour objectif en 2012 de gagner une course. Ce qui a été fait à Charlotte en mai, où Lofton a mené 44 tours en battant le futur champion de la Sprint Cup Brad Keselowski.

Le seul souci ? C’est arrivé lors de la 5ème des 22 courses de la saison.

Justin Lofton : « Nous nous sommes distraits et avons perdu notre bon élan. Nous ne savions pas comment le retrouver. »

Lofton a mené le championnat durant 3 semaines après sa victoire, et est resté jusqu’à troisième du championnat au milieu de l’été pour échouer 8ème au classement général après une fin d’année difficile – 4 accidents en 4 courses -.

Justin Lofton : « Nous avons appris de ceci, et nous savons quoi faire pour être bon en 2013, que ce soit moi dans le n°6 ou Max – Gresham – dans le n°8. La ESR sait comment amener un Truck dans la lutte pour le titre. »


Même si cela se passe alors que qu’il est dans un autre championnat. Lofton a déjà piloté en tout-terrain, et le championnat de Gordon – Robby – a été créé sur les cendres de celui de Mickey Thompson, qui a vu passer quelques pilotes de NASCAR comme Jimmie Johnson ou Casey Mears. Mais Lofton est catégorique : il n’abandonne pas la NASCAR. En fait, il croit qu’il peut gagner des courses même s’il ne pilote pas à temps complet.

Justin Lofton : « C’est pourquoi je me sens plus confortable avec cela. Je sais que je serais dans un Truck pour certaines courses. Je sais que je devrais aller à Daytona et que j’ai une chance de gagner. Je n’irais pas à Martinsville, mais plutôt au Kansas. Je sais que je peux y gagner. »

Lofton sera en Truck à Daytona, où il a terminé troisième l’année dernière. Le premier conflit va intervenir pour la course de Martinsville, qui a lieu en même temps que la course de Stadium Truck à Phoenix.

Justin Lofton : « J’espère que j’irais à Martinsville. Mais actuellement ce n’est pas fait. La seule chose de sûre est que je serais derrière le volant d’un Truck ce week-end là – même si nous ne savons pas lequel. Ce qui est important c’est que je veux piloter en course. Je dois rester derrière le volant de quoique ce soit de pilotable. »

En 2012, Justin a terminé 8ème au général à 98 points de James Buescher. Il a acquis une victoire, 4 top5 et 13 top10 ; sa meilleure saison en NASCAR.