Daniel Knost occupe le rôle de chef d’équipe de Kurt Busch depuis le début de la saison de NASCAR Sprint Cup. Cependant, l’an dernier il travaillait déjà au sein de la Stewart-Haas Racing, avec l’équipe de Ryan Newman. Richmond et la course disputée l’été dernier reste un mauvais souvenir, puisque Newman, maintenant à la Richard Childress Racing, avait perdu la course suite à la manipulation de la Michael Waltrip Racing.

En septembre 2013 Ryan Newman était leader de la course lorsque Clint Bowyer est parti volontairement en tête à queue pour créer un drapeau jaune. Alors pilote de la Stewart-Haas Racing, il n’avait pas gagné la course et ne s’était pas qualifié pour les playoffs, enfin avant que la NASCAR ne vienne remettre les choses en place à sa manière.

À l’issue de la course Newman et le reste de l’équipe n’a pu célébrer sa qualification en playoffs, puisque celle-ce n’a été officialisé sur tapis vert que quelques jours plus tard, un goût d’inachevé qui reste dans la bouche de Daniel Knost, alors ingénieur de Newman.




« Une fois que nous étions en position d’y être nous avons dit à Ryan ‘Je crois que nous pouvons gagner’ alors il a tout donné pour se porter devant », se remémore Daniel Knost à propos de la vingt-sixième course de la saison régulière 2013. « Nous avions joué toutes les bonnes cartes aux bons moments, mais la victoire nous a échappé. C’était une grosse déception de savoir que nous étions en position de participer aux playoffs, que nous avions fait les bonnes choses, mais que cela nous ait échappé de cette façon. »

Sept mois et demi après les faits, Daniel Knost – comme l’ensemble de la Sprint Cup -, revient à Richmond. Le chef d’équipe de Kurt Bush est animé d’un sentiment de revanche et veut se rendre sur la Victory Lane, ce qui serait la seconde fois cette saison, puisque Kurt Busch a remporté l’épreuve de Martinsville.

Une nouvelle victoire de Kurt Busch assurerait définitivement une place en playoffs pour l’équipe n°41 de la Stewart-Haas Racing, à condition que Busch termine la saison régulière dans le top-30 et ne manque pas de course autrement que pour raison médicale.