Débutée vendredi soir sur une chaîne de télévision américaine, la huitième manche de la saison 2014 de NASCAR Nationwide s’est terminée samedi matin sur une autre. Sous le drapeau à damier Kevin Harvick a devancé le leader du classement général, Chase Elliott, pour ce qui est le premier doublé de la JR Motorsports et la quatrième victoire de l’équipe cette année.

Leader lors de 202 des 250 tours prévus, Kevin Harvick s’est imposé lors des ToyotaCare 250 sur le Richmond International Raceway décrochant ainsi sa septième victoire en carrière sur le short track de la Virginie dans la deuxième division NASCAR.

La JR Motorsports est bien l’équipe de ce début de saison puisqu’elle a remporté quatre des huit premières courses, avec trois pilotes différents. À Richmond l’équipe de Dale Earnhardt Jr. s’est même offerte un doublé puisque Kevin Harvick a survolé l’épreuve pour s’imposer avec 2,068 secondes d’avance sur Chase Elliott qui conforte ainsi sa première place au classement général.




En difficulté tout au long de l’épreuve avec les pneumatiques fournis par Goodyear, Kyle Busch prend finalement la troisième place, à l’expérience. Kyle Larson termine quatrième devant le poleman de l’épreuve, Brian Scott.

Le top-10 est complété par Elliott Sadler, Chris Buescher, Regan Smith, Ryan Blaney et James Buescher.

Reportée de plus de trois heures pour cause de pluie, la course a finalement débuté sous les lumières des projecteurs à pratiquement 22 h 30 heure locale, pour s’achever moins de deux heures plus tard après cinq neutralisations.

Si le début de course a été dominé par Brian Scott, le pilote de la Richard Childress Racing n’a pu profiter de sa position avantageuse dans les stands lors des différents arrêts aux stands pour revenir.

Malgré les neutralisations, la course a tout de même connu une salve de ravitaillements sous drapeau vert qui a été commandée par l’usure des pneumatiques. Confortablement en tête avant cet arrêt avec plus de sept secondes d’avance sur Chase Elliott à ce moment de l’épreuve, Harvick est ressorti devant, mais ne comptait plus que cinq dixièmes de marge sur Brian Scott.

Le pilote de la JR Motorsports a rapidement repris ses aises avant qu’un débris au 152ème tour ne vienne resserrer les écarts.

Plusieurs accidents sont venus émailler cette course, le premier dès le cinquième tour lorsque Kevin Lepage est allé taper le mur intérieur. Au 190ème tour une poussette de Ryan Reed sur Dylan Kwasniewski a envoyé le rookie de la Turner Scott Motorsports en tête à queue, alors qu’au 198ème passage, Regan Smith et Elliott Sadler sont partis à la faute suite à une poussette de Trevor Bayne sur le pilote de la JR Motorsports.

Au classement général, Chase Elliott compte dix-neuf points d’avance sur Regan Smith et vingt-trois sur Elliott Sadler.