Pour quatre pilotes la lutte pour le titre de champion NASCAR Sprint Cup 2014 va s’arrêter dimanche prochain à l’issue de Talladega. Jimmie Johnson, Dale Earnhardt Jr. et Brad Keselowski sont les plus en difficulté à l’approche de la dernière course de la saison à se disputer avec des plaques de restriction. Une course de tous les dangers pour ces trois pilotes, mais aussi pour les sept autres chasers qui ne sont pas encore officiellement qualifiés.

Des douze pilotes pouvant encore décrocher le titre de champion en NASCAR Sprint Cup Series seuls Joey Logano et Kevin Harvick vont aborder l’épreuve de Talladega avec sérénité, puisque quel que soit leur résultat ils seront assurés d’être au prochain tours des playoffs, Joey Logano grâce à sa victoire obtenue au Kansas, Kevin Harvick grâce à celle de Charlotte.

pour les autres, il faudra éviter les pièges que présente l’épreuve de Talladega, une situation délicate surtout pour Dale Earnhardt Jr., Jimmie Johnson et Brad Keselowski qui sont pratiquement contraints à la victoire pour passer au tour suivant.




S’ils se sont tous imposés au moins deux fois sur l’ovale Mammouth de l’Alabama, l’utilisation des plaques de restriction rend encore plus difficile qu’ailleurs la certitude d’un résultat.

Après un problème de pneumatique au Kansas, Brad Keselowski n’a pu faire mieux que seizième sur l’ovale Charlotte, sans jamais être dans le coup pour la gagne. Vainqueur à Chicagoland en ouverture des playoffs, le champion 2012 de la discipline a dominé le premier tour des playoffs, mais la machine semble bien déréglée.

Pour Dale Earnhardt Jr., la situation est encore plus compliquée que celle du pilote de la Team Penske, car ce sont deux problèmes mécaniques qui l’ont écarté de la course à la victoire. Une crevaison au Kansas alors qu’il était en tête, puis une casse du levier de vitesse à Charlotte qui lui a fait perdre un tour qu’il n’a jamais récupéré. Trente-neuvième et vingtième des deux dernières courses disputées ce qui le place à la dernière place des pilotes jouant le titre.

Jimmie Johnson compte le même nombre de points que son coéquipier avec un accident au Kansas et une dix-septième place à Charlotte traduisant son manque de rythme depuis le début des playoffs. Signe du mal-être de l’équipe n°48, les communications radios entre Jimmie Johnson et Chad Knaus, ce dernier expliquant au sextuple champion comment piloter. Le pilote de la Chevrolet n°48 n’a que très modérément apprécié la situation et ne s’est pas privé de le dire à son chef d’équipe.

Qui de Brad Keselowski, Dale Earnhardt Jr. ou Jimmie Johnson parviendra à conserver ses chances de titre après Talladega ? La question reste entière, mais il faut également voir qui parviendront-ils à éliminer de la course au titre.