Réalisées sur un circuit détrempé, les qualifications des 24H de Daytona, à l’instar du Petit Le Mans 2015, ont permis aux GTLM de réaliser les meilleurs temps de la séance devant tous les prototypes. C’est en effet Porsche Motorsport North America qui réalise le doublé avec respectivement la n°911 de Nick Tandy (2.01.408) devant la n°912 de Fred Makowiecki (2.02.364). Le départ ne sera tout de fois, pas donné dans l’ordre des temps mais dans l’ordre des catégories. Les P partiront donc avec les LMPC suivi des GTLM avec les GTD.

En catégorie Prototype, le meilleur temps revient à la BR01 du SMP Racing (2.05.793). Pour sa première apparition sur le sol américain, la LMP2 russe devance la Ligier JSP2 du Tequila Patron ESM n°2 (2.06.304) et une autre Ligier, la n°60 du Michael Shank Racing (2.07.432). La première DP est quatrième avec celle des frères Taylor mais à plus de 2 secondes du meilleur temps de la catégorie.

Les DP sont d’ailleurs devancés par les LMP2 puisque derrière ont retrouve la Ford-Riley n°01 d’Alex Wurz, devant la Corvette n°31, la Riley n°02 et une autre Corvette, la n°90. Les Mazda et la Corvette n°5 du Action Express ferment la marche avec la Deltawing qui n’a pas pris la piste. Toutes les LMP2 et DP ont été devancées par un bon nombre de GTLM et le poleman du LMPC.

Comme lors des deux séances d’essais libres, c’est le BAR1 Motorsports qui truste le haut du classement. En effet, c’est la Oreca FLM09 n°20 qui signe la pole position alors que la voiture soeur, la n°26 est troisième. Entre les deux, on retrouve la n°85 du JDC/Miller Motorsports. A noter qu’en dehors de la n°20, toutes les LMPC se classent au milieu des GTD.

La séance en GTLM a du être interrompu pendant 10 minutes du fait d’un drapeau rouge occasionné par de la sortie de piste de la Ferrari 488 GTE du SMP racing alors que seulement 5 minutes s’étaient écoulées. Une grande quantité d’eau au virage 1 en est la cause. Au même moment l’italienne du Risi Competizione partait en tête à queue à l’entrée du banking.

Ce contre temps n’a donc pas empêché Porsche de réaliser de très belles performances en effectuant les deux meilleurs temps de la catégorie et de toute la séance de qualification. En troisième position on retrouve à nouveau une allemande avec la BMW M6 n°100 de John Edwards à 1.089s de la tête. La Ferrari n°68 du Scuderia Corsa se classe quatrième devant la n°62 du Risi Competizione. Les Corvette sont respectivement septième et huitième alors que les Ford suivent en neuvième et dixième position.

On le savaient depuis quelques temps et surtout après Petit Le Mans 2015 que les Porsche étaient à l’aise sous la pluie. Le GTD n’a pas dérogé à la règle puisque c’est également une Porsche qui signe la pole. La n°73 du Park Place Motorsports confirme ainsi sa bonne forme du début de journée grâce à Norbert Siedler signe un 2.05.798min qui place l’allemande en première place sur la grille de départ samedi. 

En deuxième position, on retrouve la Lamborghini Huracan GT3 n°28 du Konrad Motorsport à 0.559s du poleman.Le trio de tête est complété par une autre Porsche à savoir, la n°22 du Alex Job Racing grâce à Leh Keen qui réalise un 2.06.556s min. Les Viper GT3-R se classent quatrième (n°93) et sixième (n°33). La première Aston Martin est septième avec la n°98 du Aston Martin Racing. La première Ferrari est onzième alors que la première M6 GT3 se classe treizième.

Rendez-vous à 23H30 heure française pour les EL3 et demain à 15H25 pour la quatrième et dernière séance d’essais libres.