Brian Vickers a obtenu le feu vert de l’équipe médicale de la NASCAR pour piloter en Sprint Cup. Ainsi, l’ancien pilote de la Michael Waltrip Racing, qui n’a pris part qu’à deux courses la saison dernière, a été engagé par la Stewart-Haas Racing pour piloter la Chevrolet n°14 pour les Speedweeks afin de palier l’absence de Tony Stewart, blessé depuis plusieurs jours à la suite d’un accident de voiture.

“Si je voulais revenir à la compétition, particulièrement en Sprint Cup, je voulais le faire dans une voiture dans laquelle je peux gagner. Malheureusement, si je suis dans cette voiture, c’est que Tony n’y est pas. Je peux comprendre ce que lui et son équipe traversent. Je déteste qu’il ne soit pas ici.”
— Brian Vickers



 Lors de la conférence de presse organisée par la Stewart-Haas Racing, l’écurie a confirmée la présence de Brian Vickers uniquement pour les Speedweeks. S’il semble être en bonne position pour poursuivre avec la Stewart-Haas Racing à l’issue des DAYTONA 500 du 21 février prochain, l’écurie de Tony Stewart et Gene Haas n’exclut pas d’engager d’autres pilotes pour le reste de la saison.

“Ne soyez pas surpris de revoir Brian dans la voiture et nous pourrions avoir d’autres pilotes.”
— Brett Frood, président de la Stewart-Haas Racing