Chase Elliott a remporté la pole position de la cinquante-huitième édition  des DAYTONA 500 avec un tour bouclé en 45,845 secondes à 196,314 mph

Il s’agit de la première pole position en carrière pour Chase Elliott pour sa sixième épreuve en NASCAR Sprint Cup Series. C’est également sa première pole et son premier départ dans le top-10 cette année et sa première pole sur le Daytona International Speedway.

Deuxième, Matt Kenseth signe son premier départ dans le top-10 en 2016 et son douzième en trente-trois courses à Daytona.

Dale Earnhardt Jr. a signé le troisième chrono, son vingt-deuxième top-10 en qualifications sur l’ovale de deux miles et demi de la Floride.

La Hendrick Motorsports a décroché sa dixième pole position aux DAYTONA 500.

Pour la troisième fois de l’histoire la voiture n°24 a signé une pole position :

  • Jeff Gordon en 1999 et 2015
  • Chase Elliott en 2016

Il y a désormais quatre duos père/fils qui ont signé au moins une pole position aux DAYTONA 500 :

  • Petty (Richard en 1966 et Kyle en 1993) ;
  • Allison (Bobby en 1981 et Davey en 1991) ;
  • Earnhardt (Dale en 1996 et Dale Jr. en 2011) ;
  • Elliott (Bill en 1985, 1986, 1987 et 2001, Chase en 2016).

Alan Gustafson a décroché sa troisième pole position en tant que chef d’équipe, avec trois pilotes différents :

  • 2010 avec Mark Martin ;
  • 2015 avec Jeff Gordon ;
  • 2016 avec Chase Elliott.

Chase Elliott est devenu le plus jeune poleman des DAYTONA 500 à l’âge de 20 ans, 2 mois et 17 jours, effaçant des tablettes le précédent record d’Austin Dillon qui en 2014 avait 23 ans, 9 mois et 27 jours lors de sa pole.

> DAYTONA 500 2016 – Les photos