Dominateur dans la première des deux Can-Am Duels, Dale Earnhardt Jr. a repris la tête de l’épreuve à cinq tours de la fin pour ne plus la quitter. Résultat une cinquième victoire  dans ces courses qualificatives de 150 miles et une troisième place au départ dimanche de The Great American Race.

Dans la seconde Duel c’est le champion en titre de la discipline, Kyle Busch qui est allé chercher son troisième drapeau à damier dans les Can-Am Duels à l’issue d’une épreuve qui s’est terminée sous drapeau jaune suite à un accident dans le dernier tour impliquant Jimmie Johnson, Martin Truex Jr., Matt Kenseth, AJ Allmendinger, Danica Patrick et Kurt Busch.

Matt Kenseth étant contraint d’utiliser sa voiture de réserve pour les DAYTONA 500, il partira donc de l’arrière du peloton dimanche et non plus de la deuxième place, comme cela aurait dû être le cas sans son accident.

 

“Je pensais que c’était calme depuis un bon moment et le dernier tour était simplement dingue. Nous avions une bonne voiture. Ces gars à la Joe Gibbs Racing ont fait un travail phénoménal cet hiver en construisant de nouvelles pièces que nous avons apporté ici. Je suis impatient de débuter les DAYTONA 500 en quatrième position, mais il semble que ce sera de la deuxième place, car Kenseth a été pris dans l’accident et a plié sa voiture.”
— Kyle Busch

Pilotant un châssis qu’il a nommé Amelia en l’honneur de l’aviatrice Amelia Earhart, Dale Earnhardt Jr. a remporté sa Duel pour la seconde année de suite, devançant sur la ligne Joey Logano et Ryan Blaney, alors que Kevin Harvick et Denny Hamlin complètent le top-5 devant le poleman Chase Elliott.

Meilleur classé des quatre pilotes devant se qualifier lors de la première Duel, Ryan Blaney était déjà assuré d’être aux DAYTONA 500 grâce à son temps de qualifications, mais c’est sa performance en Duel qui le qualifie, Michael McDowell récupérant pour sa part la place de qualifié au temps, ce qui permet à la Circle Sport and Leavine Family Racing d’avoir ses deux voitures présentes aux DAYTONA 500, puisque Ty Dillon dans la n°95 pilote une voiture disposant d’une place garantie pour l’ensemble des courses de la saison.

Dans la seconde Can-Am Duel, Jamie McMurray, Kurt Busch, Carl Edwards et Ty Dillon ont complété le top-5. C’est Matt DiBenedetto qui a terminé le mieux classé des pilotes devant se qualifier alors que Robert Richardson Jr. a décroché sa place au temps. La BK Racing réussit donc le pari de qualifier ses quatre voitures pour la course, puisque Robert Richardson Jr. et Matt DiBenedetto rejoignent David Ragan et Michael Waltrip déjà assurés d’être au départ.

> DAYTONA 500 2016 – Les photos