Sur le Daytona International Speedway à l’occasion des PowerShares QQQ 300, Chase Elliott s’est imposé en résistant à Joey Logano, décrochant ainsi sa première victoire sur le célèbre ovale de la Floride, sa cinquième en NASCAR XFINITY Series. C’est lors d’une relance à treize tours de la fin que le pilote de la Chevrolet Camaro n°88 a définitivement pris l’avantage avant de bloquer son adversaire dans les derniers mètres de la course pour s’imposer avec 43 millièmes de seconde d’avance sur son rival.

“Cela veut dire beaucoup. C’est Daytona. Je suis heureux d’être ici. Nous avons toujours 500 miles à faire demain. Il y a beaucoup de travail à accomplir.”
— Chase Elliott

Deuxième pour sa troisième course des Speedweeks après le Sprint Unlimited et sa Can-Am Duel, Joey Logano qui pilotait pour l’occasion la Ford Mustang n°22 de la Team Penske ne pouvait cacher sa frustration une fois la ligne d’arrivée franchie.



“Je suis fatigué de terminer deuxième. Trop de secondes (places). Je veux dire que deuxième n’est pas mauvais, mais c’est en même temps une déception. Cela fait trois courses. J’ai été proche de les gagner à chaque fois. Nous voulons sortir d’ici et que cela arrive.”
— Joey Logano

La JR Motorsports a placé trois de ses représentants dans les quatre premiers, puisque Kasey Kahne et Elliott Sadler ont pris les trois et quatrièmes places, alors que Justin Allgaier, quatrième pilote de l’écurie est à créditer la douzième place sous le drapeau à damier. C’est finalement Austin Dillon qui complète le top-5, alors que Darrell Wallace Jr., le rookie Brandon Jones, Daniel Suàrez, Blake Koch et Brendan Gaughan intègrent le top-10 de cette première manche de la saison.

Du fait de l’inéligibilité des trois premiers au classement général de la deuxième division de la NASCAR, c’est Elliott Sadler qui est le premier leader du classement général avec trois points d’avance sur Darrell Walace Jr.

La course n’a été ralentie qu’à quatre reprises dont trois fois pour accident, le plis important étant intervenu au tour 14 et impliquant Bobby Labonte, qui pilotait la Toyota Camry n°18 de la Joe Gibbs Racing, son rookie de coéquipier Erik Jones, Brandon Jones, Kyle Larson, Jeb Burton, Brennan Poole et le futur vainqueur Chase Elliott.

> PowerShares QQQ 300 2016 – Les photos