Denny Hamlin a remporté les DAYTONA 500 pour la première fois de sa carrière, offrant à la Joe Gibbs Racing son second succès dans The Great American Race, après celui acquis en 1993 avec Dale Jarrett. La Toyota a signé une performance de tout premier ordre avec un triplé et quatre voitures dans les cinq premiers de la course.

Si la course à souri à la Joe Gibbs Racing et Toyota, elle a en revanche été bien plus délicate pour la Hendrick Motorsports qui était présentée comme favorite, notamment avec Dale Earnhardt Jr., mais l’écurie de Rick Hendrick est passée au travers de l’épreuve la plus prisée de la saison.



Écoutez le podcast

Téléchargez le podcast

Les archives de Splash’n’ Go