Au terme d’une course sauvage qui a vu quelques-uns des meilleurs trucks détruits avant l’arrivée de la course, John Hunter Nemechek a résisté à Cameron Hayley lors d’un sprint de deux tours pour remporter la deuxième course de l’année en NASCAR Camping Wolrd Truck Series, les Great Clips 200 disputés sur l’Atlanta Motor Speedway.

John Hunter Nemechek a bénéficié des conseils de son père, vainqueur sur cette même piste en 2001 en NASCAR XFINITY Series, mais aussi de ceux de Kevin Harvick qui l’a conseillé pendant près d’une heure ce vendredi.

“Je ne remercierai jamais assez Kevin Harvick. Je suis venu et me suis assis pour discuter avec lui pendant trente minutes à une heure hier soir pour apprendre tout ce que je pouvais.”
— John Hunter Nemechek



Le cours particulier dispensé par Kevin Harvick a donc fonctionné, puisqu’à la suite de l’accident de Christopher Bell dans le virage n°4 et du long nettoyage qui a suivi, John Hunter Nemechek a pris la ligne intérieure lors de la relance au tour 129 sur les 130. Profitant du patinage excessif de John Wes Townley à l’accélération, John Hunter Nemechek s’est ménagé une marge de sécurité suffisante pour ne pas être attaqué et a finalement coupé la ligne d’arrivée avec 305 millièmes d’avance sur le Canadien Cameron Hayley.

Ce succès est le second dans la carrière de Nemechek après celui acquis l’an dernier sur le Chicagoland Speedway, un autre ovale intermédiaire. À 18 ans, 8 mois et 16 jours, il devient le plus jeune vainqueur dans les séries nationales sur l’Atlanta Motor Speedway.

Timothy Peters termine en troisième position, suivi de Daniel Hemric et Grant Enfinger pour le top-5. Outre les conseils de Kevin Harvick, John Hunter Nemechek a également pu compter sur le bon travail des mécaniciens de Jimmie Johnson lors des arrêts aux stands.

Huitième de la course, Parker Kligerman s’empare des commandes du championnat avec un point d’avance sur Daniel Hemric et trois sur le vainqueur du jour.

Après la victoire de Kyle Busch quelques heures plus tôt en NASCAR XFINITY Series (Pour le compte de la Joe Gibbs Racing – ndlr.), la Kyle Busch Motorsports a connu une course de Truck compliquée. Outre les accidents de Christopher Bell et Daniel Suárez, William Byron a cassé son moteur au tour 59 alors qu’il occupait la deuxième place de la course.

> Great Clips 200 2016 – Les photos