Les Folds of Honor Quik Trip 500 ont donné satisfaction aux pilotes qui ont utilisé pour la première fois de la saison 2016 le nouveau package aérodynamique mis en vigueur sur les ovales intermédiaires.

“C’était sympa. Nous glissions beaucoup. Les voitures bougeaient. Je pense que le prochain test est la semaine prochaine [Las Vegas], une piste sur laquelle il n’y a pas tant de dégradation des pneumatiques, mais je pense qu’une voiture plus rapide, peut dépasser celles qui les précèdent. Nous sommes partis vingt-septièmes et sommes remontés dans le top-5 sans la moindre neutralisation. Cela démontre la rapidité de la voiture.”
— Joey Logano

Carl Edwards s’est également montré satisfait de la réduction de l’appui instaurée par la NASCAR. Un souhait qu’il avait depuis plusieurs saisons et qui peut encore être amélioré selon lui.

“Ils doivent juste aller plus loin. C’est la course à l’état pur. Nous pilotons fort. Tous les pilotes se sont donné. Je suis fatigué. C’était une course difficile, mais très plaisante. Je ne peux remercier assez la NASCAR et Atlanta de ne pas refaire cette surface. C’est une piste parfaite. J’espère que les fans ont apprécié le spectacle.”
— Carl Edwards



Dans le creux de la vague la saison dernière, la Roush Fenway Racing semble redresser la tête cette année, à commencer par Ricky Stenhouse Jr., dixième sur l’Atlanta Motor Speedway.

“Je pense que c’était génial. Les pneumatiques étaient plus tendre. Goodyear a fait du bon travail avec la dégradation des pneumatiques. Cela a joué un rôle important durant la course. Les voitures pouvaient me dépasser en début de run et je pouvais les reprendre à la fin. C’est tout ce dont vous pouvez demander lorsque vous parlez de course, de circuit et de pneumatiques. Cela fait du bien.”
— Ricky Stenhouse Jr.

Coéquipier de Joey Logano au sein de la Team Penske, Brad Keselowski ne pouvait cacher sa satisfaction après la deuxième course du championnat estimant être remonté quelques années, voire quelques décennies en arrière.

“C’était une magnifique journée du point de vue de la météo, mais aussi du côté de la compétition. Durant cette course j’avais l’impression d’être en 1975. C’était incroyable.”
— Brad Keselowski

> Folds of Honor Quik Trip 500 2016 – Les photos